Lakers

Anthony Davis absent quatre semaines : tiens, on en connaît un qui va pouvoir booster son dossier MVP bien comme il faut

LeBron James 6 juillet 2020

35-10-10 incoming ?

Source image : YouTube

Touché au niveau du mollet et du tendon d’Achille de la jambe droite, Anthony Davis doit actuellement regarder ses copains se débrouiller sans lui. Le monosourcil a récemment été réévalué et on connaît désormais la vraie durée de son indisponibilité.

Quatre semaines. Il faudra patienter au moins quatre semaines avant de revoir Anthony Davis sur les parquets aux côtés de LeBron James et les autres. Selon ESPN, l’autre superstar des Lakers est passée voir les médecins jeudi, qui ont estimé qu’un délai d’un mois était nécessaire pour qu’AD puisse se remettre de son bobo au mollet ainsi que son inflammation du tendon d’Achille. Un mois, ça veut dire que Davis ne reviendra pas avant la mi-mars et qu’il ratera donc le All-Star Game. Mais bien évidemment, l’essentiel est ailleurs. Le plus important aujourd’hui pour l’intérieur et les Lakers, c’est qu’il prenne bien le temps pour soigner ses pépins physiques afin de revenir en forme pour la deuxième partie de saison régulière et ensuite les Playoffs. L’objectif pour Los Angeles, c’est d’arriver au complet quand la postseason commence afin de pouvoir défendre son titre avec l’ensemble des armes à disposition. On sait que le monosourcil a déjà un historique de blessures assez rempli alors on ne va prendre aucun risque du côté de la franchise californienne, surtout qu’on parle du tendon d’Achille. Et puis il ne faut pas oublier que Davis a prolongé pour cinq ans et 190 millions de dollars durant la dernière intersaison, ça serait quand même ballot de se péter en pleine saison régulière par manque de précaution.

LeBron James l’a dit, « pas de risque, je gère ». Sans AD, on peut compter sur le King pour faire le maximum afin de garder les Lakers dans les hauteurs de l’Ouest, eux qui sont actuellement deuxièmes derrière le Jazz avec un bilan de 22 victoires en 30 matchs. Alors évidemment, ça ne veut pas dire jouer 45 minutes par soir pour remporter tous les matchs, là encore l’essentiel est ailleurs, mais LeBron pourrait prendre les choses à son compte encore plus. Et s’il arrive à maintenir les Lakers sur le droit chemin sans AD, en sortant comme d’hab des grosses stats et quelques matchs en mode vénère, on se dit que ça peut jouer en sa faveur dans la discussion du MVP. Déjà premier de la course aux yeux de beaucoup d’observateurs et bien décidé à chercher un cinquième Maurice Podoloff Trophy, LeBron est devant une belle opportunité même si dans le même temps, son dossier pourrait aussi s’affaiblir si les Lakers venaient à lâcher trop de matchs en route. Parce que bon, certes Anthony Davis ne réalise pas la saison de sa vie, mais on parle quand même d’un mec très important des deux côtés du terrain pour les champions en titre, qui tourne cette saison en 22,5 points, 8,4 rebonds, 3,0 passes, 1,8 contre et 1,3 interception à 53,3% au tir. Autrement dit, on ne remplace pas un Anthony Davis juste comme ça.

Restant sur deux défaites en trois matchs et possédant un calendrier loin d’être évident (Utah, Portland, Phoenix sont notamment au programme) jusqu’à la petite trêve du All-Star Game, LeBron James et les Lakers rentrent dans une phase potentiellement turbulente de leur saison. Au King de faire en sorte que le train reste bien sur les rails, et à ses coéquipiers de step-up en l’absence de Davis. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top