All-Star Weekend

Quin Snyder coachera l’Ouest lors du All-Star Game : logique respectée, mais faudra pas s’étonner quand son équipe pressera tout terrain

Quin Snyder

Imagine ce mec avec Kyle Lowry dans son équipe.

Source image : YouTube

Avec la victoire des siens face au Sixers lundi soir, Quin Snyder a officiellement validé l’honneur de coacher l’Ouest au All-Star Game, Frank Vogel n’étant pas éligible cette année. Une récompense des plus méritées pour un coach qui a fait du Jazz une équipe sans « réelle » superstar une des meilleures attaques et défenses de la Ligue et qui en possède au passage le meilleur bilan, tout en n’ayant perdu qu’une seule de leur vingt dernières rencontres. Badass.

S’il y a bien une personne qui mérite de participer au All-Star Game le 7 mars prochain c’est bien lui. Quin Snyder, lui qui cette saison a encore un peu plus transformé cette merveilleuse équipe du Jazz, faisant de nouveau d’elle une force défensive mais, petite nouveauté, l’une des meilleures attaques de la Ligue, moins dépendante de Donovan Mitchell comme ça a été le cas dans le passé. Avec la victoire lundi des siens face à la meilleure équipe de l’Est, le Jazz ne pourra plus être rattrapé au classement par les Clippers avant la fin de la semaine, un constat renforcé par la victoire de la nuit face aux… Clippers, moment où les joueurs et entraîneurs vont être annoncés. Frank Vogel étant inéligible car déjà nommé coach l’année dernière, la voie est donc libre pour Quin Snyder pour ramener sa hargne dans le vestiaire de l’Ouest.

À 54 ans, Snyder a ramené le Jazz au top du top. Avec un bilan de 24 victoires et 5 défaites, dont des victoires face aux favoris Bucks, Sixers, Celtics ou Clippers, entre autres, le Jazz est de loin la meilleure équipe de la Ligue et les stats avancées ne trompent pas. Deuxième meilleure défense de NBA, le Jazz en est aussi la quatrième meilleure attaque, une belle surprise qui a permis à Utah de passer un cap qui, on l’espère, se traduira par des succès en Playoffs. En comparaison, l’année dernière, la franchise de Salt Lake City était la dixième meilleure attaque mais seulement la treizième meilleure défense, un déficit qui les avait pénalisé face aux Nuggets en Playoffs. Quin Snyder va donc devenir le deuxième entraîneur de l’histoire du Jazz à représenter l’Ouest au All-Star Game après Frank Layden en 1984 qui, cette année-là, avait emmené les siens à un bilan de 45-37  avant de chuter en demi-finale de conférence face aux Suns de Walter Davis. Petite anecdote, le mythique coach Jerry Sloan, qui a entraîné le Jazz pendant deux décennies et les a emmené à deux reprises en Finales NBA, n’a jamais été invité au All-Star Game.

Leur coach étant officiellement convié, il sera maintenant intéressant de suivre quels joueurs de Quinny seront sélectionnés pour le match des étoiles. Si Donovan Mitchell semble être une évidence, Rudy Gobert a encore un peu plus étoffé son CV cette nuit et pourrait en être également, alors que Mike Conley mériterait sans doute une invit pour l’ensemble de son œuvre mais sera probablement trop juste.

Quin Snyder sera donc sur le banc de l’Ouest en mars et dire qu’il le mérite serait un euphémisme tant il a sorti masterclass sur masterclass depuis le début de la saison, faisant du Jazz la meilleure équipe de la Ligue, tout simplement. Tiens, et ce ne serait pas vous mentir qu’il y a aussi un petit trophée de… coach de l’année en ligne de mire, alors on ne lâche rien et on enchaine !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top