All-Star Weekend

Le point COVID du All-Star Break : que tu sois All-Star ou pas, très encadré tu resteras

COVID 19 laver mains

A Atlanta ou ailleurs, à l’intérieur tu demeures.

Source image : Youtube/ Le Monde

Le All-Star Break approche à grands pas et certaines questions commencent à trouver leurs réponses. Alors que le COVID continue son office aux US, la NBA en a dit plus concernant le protocole sanitaire entourant son événement phare. 

Il fut un temps où les seules questions entourant le All-Star Game était le choix des joueurs sur le terrain ou les plaintes de ceux qui ne seraient pas là. Quelle belle époque. Maintenant, la pandémie a vampirisé toute l’attention et on parle plus de coton-tige que de ballon orange… Nouvelle exemple avec le mémo envoyé par la Ligue concernant le protocole sanitaire entourant le break. Adrian Wojnarowski de ESPN nous a fait la bonté de nous résumer à quelle sauce les joueurs vont être mangés pendant une semaine.

Que nous dit ce fameux mémo ? Premièrement et sans surprise, les joueurs vont être testés chaque jour et il faudra des tests négatifs les 6 et 7 mars pour participer aux festivités. Ensuite, le transport des joueurs sera pris en charge par la NBA et il leur sera interdit de voyager par un autre biais. C’est Shams Charania de The Athletic qui avait donné cette info.

Afin de ne pas se sentir trop seuls, les joueurs pourront amener un « nombre limité » d’amis ou de proches, lesquels seront soumis aux mêmes règles sanitaires que les principaux concernés. Pour ajouter un peu de fun à tout cela, on précise que les deux seuls lieux où ils ont le droit d’aller c’est l’hôtel ou le stade. Ambiance. Ils ne pourront d’ailleurs pas s’offrir de rab sur place puisque les joueurs doivent rejoindre leurs équipes respectives deux jours avant la reprise. C’est donc un passage en coup de vent qui s’annonce pour les All-Stars à Atlanta.

Et qu’en est-il des autres alors ? Parce que oui, la NBA a aussi préparé des règles pour ceux qui se la couleront douce pendant une semaine. Pas confinés dans un hôtel à l’inverse de leurs pairs, les joueurs non sélectionnés auront au moins la possibilité de voyager dans le pays ou d’aller s’entraîner dans des infrastructures sportives approuvées par la Ligue. Il leur est néanmoins interdit de partir à l’étranger ou de fréquenter des endroits avec un public trop important (toujours limité à quinze personnes). Et bien entendu, ils devront se faire tester chaque jour comme les stars que ce soit durant la pause ou à leur retour dans le groupe, la NBA ayant bien noté les pics COVID post-break. (bulle Orlando cet été puis camp d’entraînement cet automne).

On finira sur une note plus positive avec l’indication du planning des concours. Toujours selon Shams Charania, le concours à 3-points et le Skills challenge devraient avoir lieu avant le match des étoiles et le concours de dunk prendrait alors place à la mi-temps. Reste à voir qui y participera et si les All-Stars auront la permission, ou non, d’y prendre part.

La NBA a envoyé le petit mémo et tout le monde sort le masque pour prendre ses précautions. Déjà que les All-Stars n’ont pas l’air chauds du tout pour jouer ce match, pas sûr que le fait de s’enfermer dans un bunker pendant une semaine les fera grimper aux rideaux. On dit merci au COVID ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top