Hornets

Nouvelle victoire pour Charlotte et nouveau carton pour LaMelo Ball : plus jeune joueur de l’histoire à planter sept 3-points, ça se fête

LaMelo Ball Hornets

Fait drôlement chaud.

source image : NBA League Pass

On l’a vu avec Trae Young et Luka Doncic, on le voit désormais avec LaMelo Ball : certains rookies n’en ont rien à faire du principe de « temps d’adaptation ». Cette nuit encore, le benjamin des Ball a frappé fort en menant d’une manière étonnamment juste son équipe vers la victoire. Dites, il commence à faire chaud à Charlotte ou c’est nous ? 

Planter sept tirs primés en une seule rencontre de saison rookie, tel est le quotidien de LaMelo Ball, jeune adolescent venu foutre son bazar habituel en NBA. Oui, au grand dam de ceux qui adorent voir LaVar faire la tronche – nous y compris – le meneur des Hornets est en train de prendre cette équipe de Charlotte sous son aile. Après une victoire de non-prestige contre les Wizards, la mauvaise troupe de James Borrego se devait d’enchaîner afin de confirmer ses intentions nouvelles de Playoffs. Ainsi, le septième de la Conférence Est reçoit le dixième à l’Ouest qui, de son côté, fait de la résistance depuis le départ du barbu. Hop, l’entre-deux est donné au Spectrum Center et très vite, la rencontre tourne à la foire au lapin : les deux formations omettent le jeu intérieur et dégainent comme des fous furieux, c’est du grand n’importe quoi. Les Hornets allument, les Rockets répondent, les Hornets allument, David Nwaba envoie une tranche, les Hornets allument, les Rockets répondent, les Hornets allument, David Nwaba envoie une tranche, et ainsi de suite. Tiens, LaMelo Ball constate sa réussite et décide de s’essayer au lay-up : mauvaise idée. Jae’Sean Tate(um) s’envole et gifle littéralement le cuir en direction des tribunes, LaMelo mime une commotion puis se relève. En souvenir de ses belles années, DeMarcus Cousins donne des coups d’épaule au hasard et fait du bien dans la peinture texane. Cependant, Ben McLemore vole la vedette à ses compères et pose un joli 4/5 des sept mètres dans ce premier acte. C’en est trop, le trio arbitral renvoie tout ce beau monde en direction des vestiaires, après une première mi-temps on ne peut plus plaisante (Hornets 64 – 60 Rockets).

Bien que Houston soit en place défensivement, l’adresse à 3-points des Hornets commence à poser problème. Malik Monk est en feu, Gordon Hayward aussi, et pour couronner le tout Miles Bridges se met en route. C’est dans les dernières douze minutes que le navire rouge chavire : un run de 22-1 en faveur de Charlotte… et un LaMelo Ball de gala. Le rookie trouve ses partenaires sur chaque séquence, puis continue de déclencher de loin sans se poser la question du résultat. Pouf, c’est fait, LaMelo enquille son septième 3-points de la soirée (7/12) et devient le plus jeune joueur de l’histoire de la NBA à en inscrire autant sur une rencontre. Les Rockets ne peuvent que constater les pluies de bombinettes auxquelles ils font face, et ne parviennent plus à scorer le moindre point. C’est fait, Charlotte win. Deux mots pour lesquels on reprend un certain goût depuis le début de cette saison, et notamment depuis l’arrivée de LaMelo Ball en Caroline du Nord. Le rookie termine la rencontre avec 24 points, 7 rebonds, 10 assists et 4 pertes de balle, à 39% au tir dont 59% à 3-points. Ainsi, il devient le troisième rookie de l’histoire après Jason Kidd (1995) et Stephen Curry (2010) à combiner 10 assists et au moins sept tirs à 3-points marqués le temps d’une soirée. En résumé, Houston se détache du Top 8 et Charlotte continue son programme de remise en forme, très agréable à regarder.

Du jamais vu depuis Stephen Curry et Jason Kidd, ça veut aussi dire que pour le prochain on dira : « du jamais vu depuis LaMelo Ball, Stephen Curry et Jason Kidd ». Allez, un gros carton de plus à son actif et surtout, un argument de taille dans la course au ROY, c’est son avocat qui va être content.

Rockets - Hornets

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top