Bulls

Lauri Markkanen ne sait pas de quoi sera fait son avenir : Chicago a la main, mais y’aura de la concu lors de la Free Agency 2021

Lauri Markkanen 2 novembre 2020

Lauri Markkanen chez les Knicks ? Ça rappellerait tout de même pas mal un certain Kristaps Porzingis.

Source image : YouTube/Lauri Markkanen

N’ayant pas trouvé d’accord avec les Bulls pour prolonger son contrat rookie durant la dernière intersaison, Lauri Markkanen va pouvoir tâter un peu le marché des agents libres l’été prochain. Malgré l’intérêt probable de plusieurs équipes, son destin reste néanmoins dans les mains de sa direction à Chicago.

Cette saison 2020-21 est importante pour les Bulls, en quête d’un rachat collectif, mais l’est encore plus sur le plan personnel pour Lauri Markkanen. L’ailier-fort de 23 ans débute déjà sa quatrième année en NBA et n’a pour le moment pas encore pris son envol comme espéré par son employeur, lui qui avait pourtant montré de très belles choses lors de ses deux premières campagnes chez les pros. Mais la troisième fut bien plus compliquée et d’une manière générale, le Finlandais n’a pu disputer que 183 matchs depuis son arrivée en NBA en 2017, à cause notamment de plusieurs soucis physiques ayant ralenti sa progression. Au terme d’une saison conclue avec des moyennes (14,7 points à 42,5% au tir dont 34,4% à 3-points et 6,3 rebonds) et un moral en baisse à cause de la gestion quasiment militaire du coach Jim Boylen, l’heure de la revanche a désormais sonné. Et après une dizaine de jours d’absence à cause du protocole COVID, Markkanen s’est lancé depuis la mi-janvier. Si son dernier match face aux Knicks (9 points à 3/8 au tir dont 0/4 à 3-points) ne restera pas dans les mémoires, il a plutôt cartonné récemment avec deux pointes à 31 puis 30 pions. L’ailier-fort a trouvé son rythme et cumule 20,7 points à 51,5% au tir dont 37% à 3-points et 5,9 rebonds depuis son retour au jeu, une production bien plus proche de ce qu’on attend de lui que ce qu’il avait pu faire jusque-là. Néanmoins, si tout va mieux depuis l’arrivée de Billy Donovan et que le joueur ne montre plus de signes pouvant laisser penser à une envie de départ, le flou persiste concernant son avenir à Chicago.

« Ce n’est pas une question de contrat. J’ai juste l’impression que je dois me prouver que je suis toujours le joueur que je peux être. C’est évidemment motivant, mais en même temps, plus je joue bien, plus cela va aider l’équipe. C’est donc ce sur quoi je me concentre. »

– Lauri Markkanen, via le Chicago Sun-Times

Comme dit en intro, Markkanen arrive au terme de son contrat rookie à la fin de la saison 2020-21. Si le joueur ne sera qu’agent libre restreint, ce qui implique que son employeur pourra s’aligner sur n’importe quelle offre proposée par une autre franchise, l’incertitude règne tout de même à Chicago. Pour cause, comme l’explique le Chicago Sun Times, le potentiel du talentueux européen intrigue pas mal au sein de la NBA, notamment du côté des Knicks. Un certain Tom Thibodeau, à la tête de l’équipe new-yorkaise, apprécie le profil du Finlandais et ce depuis plusieurs années déjà. Pour l’anecdote, l’ancien coach des Wolves avait même révélé que si le trade amenant Jimmy Butler à Minnesota en échange de Zach LaVine et du 7e choix de Draft 2017 (finalement utilisé par les Bulls pour récupérer Markkanen) n’avait pas pu être bouclé, lui et sa direction allaient justement drafter le stretch 4. L’avis de coach Thibs n’a pas changé depuis, et ce malgré les quelques péripéties connues par le blondinet. New York ne devrait cependant pas être seul sur le dossier et les Bulls restent logiquement les mieux placés du fait de leurs récents changements, rendant l’atmosphère beaucoup plus respirable dans l’Illinois.

Lauri Markkanen reste pour l’instant concentré sur son jeu et pensera à son avenir plus tard. Les Bulls doivent se satisfaire des progrès récents de leur pépite européenne et vont donc sans doute essayer de faire ce qu’il faut pour que l’aventure se poursuive l’été prochain.

Source texte : Chicago Sun-Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top