International

L’Élan Béarnais dans le viseur de repreneurs US : Jamal Mashburn et François Bayrou ont dîné ensemble, c’est déjà le feat de l’année

François Bayrou (22 janvier 2021)

On aurait beaucoup trop aimé être une petite souris pour voir ce que Franfran donne quand il parle de basket en anglais.

Source image : Youtube/France 3 Nouvelle-Aquitaine

Nouvel épisode d’Incroyable mais vrai, le mag ! Voilà qu’un trio aussi inattendu qu’excitant et composé de Jamal Mashburn, Rick Pitino et Stu Jackson est en passe de boucler le rachat de l’Élan Béarnais, club de Jeep Élite de la région paloise. Encore plus croustillant, les négociations se déroulent dans le secret depuis plusieurs semaines avec l’intermédiaire du grand… François Bayrou, figure politique locale. Du lourd, du très lourd même !

Qui aurait cru pouvoir un joueur lire les noms de François Bayrou et Jamal Mashburn dans la même phrase ? Aussi fou et inattendu que cela puisse paraître, c’est pourtant arrivé ces dernières heures. Pour cause, on a appris par la fameuse République des Pyrénées, le fournisseur officiel d’informations dans la région de Pau, que le fonds d’investissement Counterpoint Sports Group regroupant notamment Mashburn, Rick Pitino et Stu Jackson, était en passe de reprendre l’Élan Béarnais. Le patron du MoDem étant le maire de la ville de Pau et le président de l’agglomération Pau-Pyrénées, elles-mêmes actionnaires majoritaires du club de Pau-Lacq-Orthez, nous voilà avec un crossover complètement dingue, mais qui fait kiffer. Le club historique étant bien dans le mal ces derniers mois et très mal classé en Jeep Élite cette saison (15ème sur 18 avec 3 victoires pour 6 défaites), dans le genre de situation des Wolves en NBA, il fallait réagir au plus vite. C’est donc là qu’est entré en jeu notre trio magique composé de noms aussi farfelus que bien connus dans le monde NBA, et surtout prêts à tenter l’aventure en France.

Jamal Mashburn. Ce nom ne dit peut-être rien aux plus jeunes d’entre vous, et pourtant on a ici affaire à un sacré client de la NBA des années 1990. L’ancien ailier drafté en 4è position par les Mavericks en 1993 aura cumulé plus de 600 apparitions dans la Grande Ligue avec Dallas, mais aussi le Heat, et les Hornets (de Charlotte puis de la Nouvelle-Orléans les deux dernières années de sa carrière). Obligé de mettre fin prématurément à sa pige en NBA, le bonhomme se stoppe en 2004 avec des moyennes de 19,1 points, 5,4 rebonds et 4 passes, ainsi qu’une étoile de All-Star. On a déjà connu pire ! Businessman à succès par la suite, Mashburn (48 ans) a encaissé les billets verts jusqu’à ne plus savoir quoi en faire et a notamment tenté de racheter les Hornets en 2012. David Stern n’était pas trop chaud, de l’eau a coulé sous les ponts depuis et revoilà près de neuf ans après le bonhomme bien déterminé à nous racheter une équipe de Jeep Élite. On a quelques idées en tête d’équipes NBA qui ne valent pas tellement mieux, mais on se taira pour le bien de tous. Toujours est-il que le bon JM ne s’est pas entouré de pingouins pour nous monter un projet béton. Rick Pitino, grand nom du coaching sera aussi de la partie. Entraîneur au passé universitaire long comme le bras, le natif de New York est également passé par les Knicks (entre 1987 et 1989) et les Celtics (entre 1997 et 2001) avant de se tourner vers l’Europe ces dernières années. Il sort d’ailleurs de deux saisons sur le banc du Panathinaïkos. À 67 ans, Pitino sera un peu le vieux matelot qui aura tout vu et tout vécu, jamais inutile dans un projet de la sorte. Pour terminer, le troisième membre de cette association complètement folle est Stu Jackson. L’ancien coach universitaire âgé de 65 ans connaît bien Pitino puisqu’il a été son adjoint chez les Knicks avant de lui succéder pour une saison sur le banc en 1989. Par la suite, il portera la casquette de manager général des Vancouver Grizzlies puis celle de vice-président de la NBA. Le trio a donc pas mal de bouteille en plus d’une belle réputation et devrait nous offrir de belles choses si le rachat se boucle comme prévu dans les prochaines semaines.

Trêve de Woj Bombs, place aux infos exclusives de la Rép des Pyrénées. L’association entre l’équipe de Pau et le trio Mashburn – Pitino – Jackson s’annonce explosive et a on a déjà hâte de pouvoir voir ce que ça va donner. Le trio a dû se faire prendre à la légère lorsqu’il s’est posé la question d’un possible rachat d’une franchise NBA (c’est vraiment pas donné quand même !) et s’est donc tourné vers la France. Désormais, on attend la photo complètement folle où le trio sera accompagné du grand François Bayrou. Le peuple français la réclame !

Source texte : La République des Pyrénées

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top