Nets

Kyrie Irving reste flou par rapport à son absence : tout ça ne concerne que lui, nous on veut juste le revoir briser des chevilles

Kyrie Irving 2 octobre 2020

Comme prévu, Kyrie n’a pas voulu trop détailler les raisons de son absence. Normal, moi aussi j’ai la flemme de raconter ma vie au chauffeur Uber…

Source image : YouTube

Kyrie Irving devrait enfin revenir sur un parquet ce soir face aux Cavaliers, pour le plus grand bonheur de ses fans et la plus grande tristesse des 29 autres franchises NBA. Le meneur bagué en 2016 a déclaré qu’il avait besoin d’une pause mais qu’il était fin prêt pour lancer la nouvelle ère des Nets.  

Parmi les personnages les plus atypiques de la Ligue, Kyrie Irving a de nouveau défrayé la chronique en prenant une pause de deux semaines, pour s’occuper de problèmes personnels et familiaux. Annoncé disponible pour le match de ce soir face à Cleveland, Kyrie Irving s’est présenté devant les médias hier et ce pour la première fois depuis son absence, et on a un peu… tout et rien appris. Si Kyrie ne s’est pas éternisé sur les raisons qui l’ont poussé à s’absenter deux semaines, le meneur a simplement avoué qu’il avait besoin d’une pause. Si on attend souvent une attitude exemplaire des joueurs, les fans et les médias n’ont néanmoins pas le monopole sur la vie des joueurs NBA et Kyrie ne nous doit en rien, et d’ailleurs cela nous intéresse peu, de nous expliquer en détails les problèmes personnels que lui et sa famille traversent, surtout en période de pandémie mondiale. La partie drama expliquée – ou non – passons à la partie basket, ce qui nous passionne avant tout, et le moins que l’on puisse dire c’est que les deux dernières semaines ont été rythmée pour les Nets puisqu’ils ont tout simplement acquis l’un des cinq meilleurs joueurs de la ligue, un MVP, et l’un des meilleurs joueurs offensifs de l’histoire en la personne de James Harden. Et sans surprise Kyrie s’est vu excité à l’idée de rejouer avec ses coéquipiers : 

“Je suis de retour et je suis content de revenir, on a de supers joueurs et on est prêt à avancer. Je laisse mon jeu parler pour moi. J’avais juste besoin d’une pause. J’ai eu une conversation personnelle avec chacun de mes coéquipiers, on est prêt à repartir.”

On le comprend, nous aussi on aimerait bien débouler à la Hoop Factory avec KD et Harden en teammates. Et comme un signe de destin, le trio fera donc ses grands débuts face à… Cleveland, franchise avec laquelle Kyrie a gagné un titre en 2016, un accomplissement qu’il espère réaliser de nouveau à Brooklyn. On sent que Kyrie veut accomplir des choses plus grandes et surtout plus importantes que simplement remporter un titre, on le sait grandement impliqué dans la vie sociétale américaine, et son absence le lendemain de l’invasion du Capitole à Washington n’est sûrement pas un hasard.  Vouloir changer les choses, même si c’est fait de manière maladroite, est une mentalité des plus honorables et Kyrie est de ceux qui lie les paroles aux actes. Si cela doit avoir comme conséquences deux semaines d’absence, soit. En attendant, selon certaines sources, Kyrie aurait offert une maison à la famille de George Floyd et cela vaut tous les crossovers et spins du monde. On est quand même heureux de revoir le boug sur un parquet et excité de le voir à l’œuvre avec ses deux compères MVP, la saison des Nets va enfin pouvoir commencer et celle-ci n’a que pour objectif la bague dans quelques mois. Allez on se quitte sur ces sages paroles qui résument bien la pensée du joueur :

“Mon but a toujours été d’apporter quelque chose de spécial à Brooklyn. Ce n’était pas seulement un titre, c’était l’unité, l’égalité, juste des choses plus grandes que le jeu lui-même. Il m’a fallu un certain temps et pas mal de recul pour le comprendre. Donc je vis au jour le jour, simplement en étant reconnaissant.”

Kyrie Irving est de retour en NBA et c’est bien ça l’information qu’il faut retenir. On met le drama de côté et on se concentre sur ce qui pourrait devenir une équipe all-time, l’ère Durant-Harden-Irving commence et ça va faire mal. 

Source texte : ESPN

3 Commentaires

3 Comments

  1. Alceste Poquelin

    20 janvier 2021 à 8 h 15 min at 8 h 15 min

    Il est parti faire un tour dans l’espace, vérifié si la Terre était plate ou pas…

  2. Blouson Noir

    20 janvier 2021 à 19 h 52 min at 19 h 52 min

    (Coucou ! On dit « défrayer » la chronique !)

    • Giovanni Marriette

      21 janvier 2021 à 9 h 13 min at 9 h 13 min

      Eh mais… bug de relecture clairement, me rappelle avoir vu ça, avoir pensé « beh, bizarre », puis je suis passé à autre chose haha, les joies du petit matin.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top