Raptors

Alex Len coupé par les Raptors : allez, une étape de plus dans la lente glissade du n°5 de la Draft 2013

Alex Len

Peu de gens se souviendront du passage de Len à Tampa Bay… tout comme son passage en NBA tout court d’ailleurs.

Source image : YouTube

Sélectionné en cinquième position de la Draft 2013, le pivot Alex Len a finalement été coupé par la franchise canadienne après seulement sept apparitions sous le maillot des Raptors. Une troisième franchise en deux ans qui ne veut plus du pivot, ça sent le sapin non ?

Dans la famille des choix étranges des Suns à la draft je demande le pivot. Alex Len, sélectionné à la cinquième place de la draft en 2013 vient d’être coupé par les Toronto Raptors après seulement sept rencontres avec les Dinos. En même temps, comme depuis quelques saisons, l’apport du pivot ukrainien sur un terrain NBA est proche du néant. Cette saison, Alex Len jouait dix minutes par match pour des moyennes de 2,3 points et 1,6 rebond. Pas exactement de quoi vendre du rêve. Drafté par les Suns en 2013, Alex Len a tout de suite compris qu’il avait était un peu surcoté par les Cactus quand, lors de sa saison rookie, il n’a commencé que trois rencontres et joué 8,6 minutes par match. L’Ukrainien ne s’est jamais imposé à Phoenix, sa meilleure saison en Arizona étant probablement située en 2015/2016 où il jouera 78 matchs pour des moyennes de 9 points et 7,6 rebonds. Sans surprise, l’aventure s’est arrêtée en 2018 et, alors agent libre, Alex Len s’est engagé avec les Hawks qui, à l’époque, ne possédaient pas grand chose au poste de pivot. L’Ukrainien réalise alors sa meilleure saison en carrière avec des moyennes de 11,1 points et 5,5 rebonds à 50% d’adresse au tir. Mais Len fut transféré l’année suivante chez les Kings où il échouera là-aussi à avoir un impact intéressant. Agent libre « pas trop convoité » cet automne, Len a finalement trouvé un point de chute chez les Raptors, qui venaient de se faire chourer Marc Gasol et Serge Ibaka par les deux franchises de Los Angeles.

L’expression “je ne m’attendais à rien mais je suis quand même déçu » prend finalement tout son sens quand on pense au passage de Len à Tampa Bay. Même dans une raquette assez faible depuis le départ de ses titulaires, Alex Kif n’a absolument pas réussi à s’insérer dans la rotation et ce malgré un début de saison bien moyen du pivot titulaire Aaron Baynes. L’explosion de Chris Boucher, qui tourne à 16.1 points, 7.0 rebonds et 2.5 assists, que des records en carrière, a probablement poussé Len vers la sortie, et les Raptors en profiteront sûrement pour signer Yuta Watanabe, l’ailier japonais qui réalise un début de saison intéressant en boiut de banc, sur un deal qui va jusqu’à la fin de saison. La carrière NBA d’Alex Len s’assombrit de plus en plus et l’Ukrainien risque de rejoindre très vite Dragan Bender au cimetière des joueurs sélectionnés trop haut par les Suns, en attendant que Josh Jackson ne les retrouve d’ici peu. 

Alex Len et les Raptors c’est fini et, breaking news, Alex Len et la NBA c’est (bientôt) fini. On espère que l’Ukrainien arrivera à trouver un point de chute en Europe ou sur une autre planète, sinon il y a toujours Detroit qui collectionne les pivots et qui pourrait pourquoi pas décider de tenter sa chance avec Alex Len. Comme dirait l’autre ? En tout cas on lui souhaite. 

Source texte : TSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top