Sixers

Les Sixers, à 7, perdent le match le plus Covid de la saison : énorme Tyrese Maxey mais les Nuggets ont fait le boulot

Sixers Nuggets titulaires

Bienvenue à Dakota Mathias et Isaiah Joe.

Source : NBA League Pass

On se doutait que cette saison 2020-21 allait nous réserver quelques matchs bizarres si un ou plusieurs joueurs d’une équipe devaient être mis en quarantaine dans le cadre du protocole médical anti-covid mis en place par la NBA. Et bien, c’est exactement ce qui est arrivé aux Sixers ce soir. Doc Rivers a dû composer avec seulement 7 joueurs. Déjà que battre les Nuggets – même s’ils ne font pas un gros début de saison – n’est pas une mince affaire avec un effectif complet, autant dire qu’une victoire de Philadelphie aurait été considérée comme un exploit…

Pas de Joel Embiid (dos) ni de Ben Simmons (genou). Pas de Furkan Korkmaz (aine), ni de Mike Scott même s’il ne faisait pas partie de la liste des absents jusqu’à la dernière minute (genou). Cinq joueurs (Terrance Ferguson, Vincent Poirier, Shake Milton, Tobias Harris et Matisse Thybulle) sous le coup du protocole médical imposé par la NBA, après que Seth Curry ait été testé positif au Covid-19 il y a deux jours à New York. Ce sont donc 10 joueurs qui n’étaient pas disponibles pour un Doc Rivers qui a dû puiser au fin fond de son roster pour tout de même coucher sept noms sur la feuille de match. Le cinq majeur ? Tyrese Maxey à la mène, Isaiah Joe à l’arrière, Dakota Mathias et Danny Green dans les ailes et Dwight Howard pour occuper le poste 5. Grand luxe pour le Doc, il avait a sa disposition l’ailier Paul Reed et l’intérieur Tont Bradley pour procéder à quelques rotations…

En face, les Nuggets étaient quasiment au complet puisqu’ils ne déploraient que l’absence de Michael Porter Jr qui est en quarantaine jusqu’au 17 janvier au moins. Les hommes de Mike Malone ont logiquement démarré cette rencontre en position de grands favoris alors que les Sixers avaient le meilleur bilan de la ligue. Mais ça c’était avant. Néanmoins, les pensionnaires du Wells Fargo Center ont pu compter sur un énorme Tyrese Maxey. Le rookie drafté en 21ème position le 18 novembre dernier, nous a gratifié du meilleur match de sa jeune et prometteuse carrière. Le meneur a joué 44 minutes, ça on pouvait s’y attendre. Il a pris 33 tirs ! Moins évident à voir venir même si au vu des options en place cela pouvait s’anticiper. Au final, ce sont 39 points qui viennent garnir la ligne de stats de Maxey. Mais c’est surtout l’aspect all-around et propre qui frappe : 7 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions pour seulement 2 pertes de balle. Le talent et le potentiel de l’ami Tyrese étaient réels, ils sont désormais une vraie question pour Doc Rivers. Le coach des Sixers va sûrement avoir envie de donner à Maxey plus que les 16 minutes de moyenne auxquelles il a eu droit sur les 9 matchs précédents. A suivre, mais dans la rotation avec Shake Milton, Seth Curry et bien sûr Ben Simmons, Tyrese Maxey apporte de la profondeur et des qualités très intéressantes vues les ambitions de son équipe.

Pour cette fois ce fut trop court. Le gros match de Maxey n’a pu empêcher les Nuggets de dominer assez tranquillement. Le troisième quart fut le tournant après une première mi-temps lors de laquelle les Sixers ont très bien résisté (58-51 pour les Nuggets à la pause). Isaiah Joe a pu nous y faire admirer ses aptitudes de shooteur notamment. Mais au retour des vestiaires, les finalistes de l’Ouest lors des derniers Playoffs ont appuyé sur l’accélérateur pendant que les hommes du Doc connaissaient un petit coup de mou. Jamal Murray sans forcer et Nikola Jokic, encore pas loin du triple-double ont assuré le jeu des leurs, comptant en plus sur un Gary Harris très adroit (21 points, 5/8 de loin). 35-21 sur la période et un quatrième quart qui débute avec des Nuggets qui mènent de 21 unités. A partir de là, Mike Malone va faire tourner en prévision des échéances qui arrivent, très vite.

Victoire finale 115 à 103 pour Denver. Le boulot est fait pour Jokic et ses gars qui enchaînent dès lundi à New York contre les Knicks puis mercredi contre les Nets. Les Sixers eux, vont espérer pouvoir retrouver au plus vite un groupe plus fourni en joueurs disponibles afin de ne pas voir leur très beau début de saison gâché par les absences, les blessures ou bien évidemment, les protocoles médicaux. Drôle de saison…

Nuggets boxscore

Sixers boxscore

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top