Hawks

Les Hawks sans pitié face à Brooklyn : 114-96, les jeunes pioupious avaient faim… et le champion’s project des Nets a encore de quoi bosser

De'Andre Hunter Atlanta Hawks 2 janvier 2021

Les stats de Kevin Drurant mais c’est pas KD

Source image : NBA League Pass

Deux jours après un premier rendez-vous remporté par les Nets, Atlanta et Brooklyn s’offraient cette nuit un second date, toujours du côté du Barclays Center. Mêmes acteurs mais une issue bien différente pour ceux qui se voient déjà sur le toit du monde. Les Hawks s’offrent pour leur part une victoire de prestige et confirment leur bon début de saison. 

La première manche nous avait laissé un goût de All-Star Game du pauvre dans la bouche (le score mais pas le casting), et cette seconde rencontre en trois jours aura au moins eu le mérite de fermer un peu les valves. Les Hawks sont les premiers à frapper grâce au duo Young-Collins mais Kevin Durant veille au grain et personne ne réussit à le limiter, tu m’étonnes. Dommage pour KD, son compère astrologue ne plante plus aussi bien qu’en début de saison et les Nets sont en manque de solutions au scoring. Atlanta, par contre, a pas mal de garçons prêts à aller scorer. Clint Capela fait son chantier à l’intérieur et il ne tarde d’ailleurs pas à envoyer un message à Jarrett Allen.

Malheureusement pour l’ami à la coupe afro, il n’apparaîtra pas une fois mais bien deux dans le Top ten du matin. On peut au moins lui accorder que lui, au moins, il va se battre. Attention, les images suivantes peuvent être violentes…

Moins spectaculaire mais particulièrement létal, De’Andre Hunter a quant à lui posé cette nuit l’un des ses meilleurs matchs en carrière, oklm. 9/10 au tir, 3/4 du parking et zéro ballon perdu. Très (très très) propre, souvent dans l’ombre des Trae Young, Collins et compagnie mais n’oublions pas que le gamin était comparé à un Kawhi Leonard en devenir au moment de sa draft, émoji avec les yeux. Une belle progression attendue cette saison donc, comme l’ensemble de ses jeunes teammates, et un beau projet de développement qui suit son cours. Et le fait d’avoir gagné ce match dans un jour « sans » de Trae Young rappelle aussi la profondeur de cet effectif et sa capacité à diversifier le danger sur l’équipe adverse.

A Brooklyn par contre on ne cherche pas spécialement à faire briller les jeunes, mais tout le monde va devoir repartir à la salle après cette grosse défaite. La défense n’a pas tenu le choc, particulièrement à l’intérieur, et c’est le deuxième match de suite où Mister Terre Plate ne trouve pas la mire, à croire que son repos d’un match lui a ôté son fire power du début de saison. Caris LeVert n’a pas su compenser ce manque de point avec la second unit tandis que notre Frenchy du coin, Timothé Luwawu-Cabarrot, s’est montré particulièrement maladroit. Le point positif c’est qu’il a l’air bien confiant dans ses prises de shoot et que ses coéquipiers le cherchent régulièrement. Il y a un spot à récupérer après la perte de Dinwiddie, c’est le moment de performer.

Atlanta s’offre donc Brooklyn et cette victoire valide un début de saison réussi pour le groupe de Lloyd Pierce. Six joueurs en double-figure, des jeunes qui poussent toujours plus et un leader qui peut même s’autoriser un match sans, c’est presque du caviar après l’heure pour les fans des Hawks. 

Boxscore Nets vs Hawks 2 janvier 2021

Boxscore Hawks vs Nets 2 janvier 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top