Mavericks

Luka Doncic gère le Heat sans trembler : 93-83, et un lutin slovène qui semble avoir pris de bonnes résolutions

Luka Doncic Dallas Mavericks 2 janvier 2021

Luka n’a pas tardé pour digérer une fin d’année difficile

Source image : NBA League Pass

C’était peut-être l’affiche la plus sexy de la soirée avec le duel entre le duo Butler-Adebayo et Luka Doncic. Loin d’être inquiété par cette apparente infériorité numérique, le magicien slovène a guidé son équipe vers un succès tranquille. Spoiler : le concours de briquasses des floridiens l’a bien aidé. 

Dallas et Miami sur courant alternatif en ce début de saison, on avait hâte de voir qui allait tirer la couverture à lui dans ce choc de contenders. Après un début de match marqué par une grosse maladresse collective, ce sont finalement les Texans qui prennent les devants, portés par un Luka Doncic déjà au four et au moulin. Le Slovène avait avoué sa mauvaise forme du moment et son envie de rebondir, il a sorti les actes pour donner valeur aux mots. Il a beau perdre cinq ballons sur ce match et être inconstant au tir, il créé tellement pour ses coéquipiers qu’on peut aisément lui pardonner un peu de déchet. Niveau footwork par contre, pas trop de choses à redire et même Bam Adebayo a pu le constater. La preuve en image ci-dessous.

Le pivot All-Star est pourtant l’un des rares à surnager pour son équipe avec Tyler Herro alors que leurs coéquipiers se sont lancés dans un HORSE aux airs de thriller (37% d’adresse et 7/33 de loin…). Erik Spoelstra va pouvoir programmer une petite séance shoot au matin et, à l’inverse des hommes de South Beach, Dallas peut compter sur plusieurs hommes pour tenir le coup. Dorian Finney-Smith continue son travail de l’ombre des deux côtés du terrain alors que Josh Richardson et James Johnson ont fait mal à leur ex : les fans du Heat pourront parler de karma. Miami s’est ensuite bien offert un petit run en fin de match (merci Avery Bradley) pour filer quelques sueurs à leurs hôtes, revenant à une dizaine de points à trois minutes du terme mais il était écrit que ce match appartiendrait aux Mavericks et le retour des titulaires allait clore le game. Rick Carlisle peut souffler avant d’attaquer le premier back-to-back de la saison, ce sera face aux Bulls et aux Rockets, et qelque chose nous dit que l’un attirera plus les fans que l’autre.

Dallas s’offre donc une équipe de Miami qui rate la mire. Jimmy Butler en manque de rythme, Duncan Robinson qui n’aurait pas touché une vache dans un couloir et un Bam Adebayo trop isolé auront eu raison des chances floridiennes dans ce match. Luka Doncic avait promis un retour au premier plan pour ses résolutions de janvier, et il n’a pas tardé à justifier tout ça sur le parquet. 

Boxscore Mavericks vs Heat 2 janvier 2021

Boxscore Miami vs Mavericks 2 janvier 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top