Mavericks

Luka Doncic mate les Blazers à lui tout seul : 42 points, 13 rebonds et 10 passes, tellement seul mais tellement bon

Les matchs se ressemblent pour Luka Doncic et les Dallas Mavericks, mais les résultats changent. Après deux défaites contre des adversaires normalement plus faibles, les Mavs ont repris leur marche en avant en battant les Blazers, comme quoi il n’y pas de logique en NBA. Luka Doncic en a profité pour sortir un immense triple-double, mais un peu de renfort pour le Slovène ne ferait pas de mal.

Pour bien regarder les 2 points de Reggie Bullock, c’est ici

Luka Doncic a-t-il regardé l’apéro d’Alex et Bastien avant d’affronter les Blazers cette nuit ? Forcément puisque toute la NBA les connait, et on peut imaginer que ça l’a inspiré. En tout cas, après deux matchs compliqués face au Magic et aux Wizards, le Slovène a dit stop : si je dois jouer tout seul, autant le faire bien et gagner. Et quand Luka est comme ça, on ne peut pas vraiment l’arrêter : 42 points à 13/22 au tir et 15/18 aux lancers, 13 rebonds et 10 passes, c’est encore mieux que ce que faisait Joel Embiid à peu près en même temps à 2000 kilomètres de là, c’est surtout le quatrième triple-double a plus de 40 points pour Luka, seuls cinq joueurs dans l’histoire en comptent plus (on vous laissera deviner lesquels).


Avec une perf comme ça, Dallas a passé une soirée tranquille, forcément ?

Eh bien non, évidemment, ça n’existe pas les soirées tranquilles dans le Texas. Même si les Mavs ont rapidement pris dix points d’avance, ils se sont fait rattraper, comme d’habitude, avant de se faire dépasser, comme parfois. Dans le quatrième quart Damian Lillard a lâché une bombe à 3-points pour passer devant, 106-103, à moins de trois minutes du terme, mais, ô miracle, les Mavericks ont réussi à mieux finir que leur adversaire : un joli 14-3 pour se retrouver à 109-117 et mettre le couvercle sur la partie, et ce n’est pas le 3-points au buzzer d’Anfernee Simons qui y changera quoi que ce soit. Comme ça a été compliqué. En même temps, les starters qui ne s’appellent ni Doncic ni Dinwiddie furent (une fois de plus) en grosse galère offensive : Reggie Bullock, Dorian Finney-Smith et Dwight Powell ont combiné pour un grand total de 10 points, merci les gars, et heureusement que le duo du banc Christian Wood – Tim Hardaway a fait le taf avec respectivement 19 et 16 points.

Mais les Mavs ne se sabordent pas tous seuls alors honneur à l’opposant, car l’adversaire aussi a été bon. On attendait surtout Damian Lillard – tout de même auteur de 29 points et 9 rebonds – mais on a surtout eu… Jerami Grant, encore lui : 37 pions à 13/22 au tir, JG a pris ses responsabilités tout au long du match. Presque suffisant face à la fébrilité texane, mais les Blazers doivent donc s’incliner après trois victoires de rang mais restent néanmoins à la troisième place à l’Ouest, tout va bien dans l’Oregon. Côté Mavericks on souffle un bon coup et on se replace en sixième position et on se dit qu’avec d’autres mecs que Luka Doncic pour prendre le relai au niveau leadership, les Dallas Mavericks pourraient viser tellement plus haut.

Victoire primordiale de Dallas face à un concurrent direct pour les bonnes places à l’Ouest. Ça a encore été compliqué et on a le sentiment que ça va être le cas assez longtemps. Luka Doncic est sûrement déjà fatigué, mais pour l’instant il tient le coup et fait encore gagner des matchs. Les deux équipes vont en tout cas pouvoir se reposer puisqu’elles ne jouent que dans trois jours : les Mavs face aux Clippers, les Blazers contre les Spurs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top