Pacers

T.J. Warren opéré au pied et absent un bon bout de temps : fans des Pacers, on vous souhaite une belle et heureuse année

T.J. Warren 9 août 2020

Pas top pour commencer l’année ça…

Source image : YouTube

Alors que les Pacers réalisent un début de saison plutôt convaincant avec quatre victoires en cinq matchs, une mauvaise nouvelle vient de s’abattre sur l’Indiana. T.J. Warren, absent hier face aux Cavaliers, va squatter l’infirmerie pendant une bonne partie de la saison.

Les Pacers espéraient sans doute une meilleure nouvelle pour faire la transition de 2020 à 2021. Mais Adrian Wojnarowski d’ESPN a joué les oiseaux de mauvais augure, lui qui a lâché une info pas très joyeuse il y a quelques heures. En effet, le roi de la breaking a annoncé une absence prolongée pour celui qui avait éclaboussé la bulle de Mickey de son talent, mister T.J. Warren. La raison ? Une opération au pied gauche à cause d’une fracture de fatigue. Déjà touché par une aponévrosite plantaire au pied droit en ce début de saison 2020-21 (avec des premiers signes à Orlando l’été dernier), Warren connaît donc un nouveau bobo et c’est forcément un coup dur pour la franchise de l’Indiana. Niveau durée d’indisponibilité, l’insider est resté flou mais il ne faut pas s’attendre à voir l’ailier des Pacers revenir dans les prochains temps. Le meilleur pote de Jimmy Butler restera sur la touche pendant une grande partie de la régulière et c’est tout l’Indiana qui voit son début d’année être gâché. Comme l’indique Woj, ce n’est pas la première fois que Warren passe par ce genre d’épreuve, puisqu’il avait déjà été victime d’une fracture au niveau du pied droit début 2016 quand il évoluait sous les couleurs de Phoenix, au cours de sa deuxième saison NBA. Espérons qu’il puisse revenir en pleine forme, comme à l’époque.

Avec ce gros bobo, les Pacers perdent évidemment un membre important de leur cinq. On se rappelle tous de l’explosion du bonhomme dans la bulle, où T.J. avait enchaîné les gros cartons au scoring sans Domantas Sabonis (31 points de moyenne lors des seeding games dont une pointe à 53, 20 points par match au premier tour des Playoffs). Sur ce début de saison, ses stats ne sont pas aussi ronflantes au milieu du collectif d’Indy, mais il a quand même tourné à des moyennes de 15,5 points et 3,5 rebonds en moins de 30 minutes, à 53% au tir et 80% aux lancers francs. Une production solide qui a aidé les Pacers à décrocher trois succès en quatre matchs. Sans lui, Indiana a décidé de mettre Aaron Holiday titulaire face à Cleveland hier, avec Malcolm Brogdon, Victor Oladipo, Domantas Sabonis et Myles Turner. On verra si le nouveau coach Nate Bjorkgren continue dans cette voie sur les prochains matchs, mais Indiana aura besoin de la production offensive d’autres joueurs pour compenser l’absence de Warren et espérer enchaîner les victoires dans une Conférence Est bien compétitive.

Coup dur pour Indiana, qui plombe un peu l’ambiance après les promesses du début de saison. Si les Pacers veulent franchir un cap à l’Est et espérer passer un tour de Playoffs, ils auront besoin de tout le monde, et notamment de T.J. Warren. On croise les doigts pour qu’il revienne en forme encore cette saison.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top