Timberwolves

Karl-Anthony Towns forfait plusieurs matchs : qui pour prendre les choses en main maintenant qu’Andrew Wiggins n’est plus là ?

D’Angelo Russell est appelé à l’accueil.

Source image : YouTube

Après leurs deux victoires pour commencer la saison, les Wolves ont vite déchanté. Touché au poignet, Karl-Anthony Towns n’a pas pu participer à la rencontre face aux Lakers dimanche, durant laquelle les Loups ont pris cher. Et malheureusement pour Minnesota, cette absence en appelle d’autres. 

Le poignet gauche de Karl-Anthony Towns refait des siennes. Déjà passé sur le billard en février dernier pour une opération qui a mis fin à sa saison 2019-20, KAT est cette fois-ci victime d’une luxation si l’on en croit les dernières infos de l’ami Adrian Wojnarowski d’ESPN. L’intérieur des Wolves s’est blessé samedi face au Jazz et sera désormais réévalué de semaine en semaine, ce qui signifie qu’il va probablement rater plusieurs matchs. Combien ? Difficile à dire pour le moment mais il y a deux bonnes nouvelles. La première, c’est qu’aucune opération n’est nécessaire pour KAT, qui a vu un spécialiste à Los Angeles dimanche. La seconde, c’est que le calendrier des Wolves est plutôt clément dans les jours à venir. Pas au niveau des adversaires, mais en nombre de matchs. En effet, seulement deux rencontres sont au programme d’ici à vendredi – avec un déplacement aux Clippers mardi et la réception des Wizards vendredi – avant une double confrontation avec les Nuggets le dimanche 3 janvier et le mardi 5. On verra si Towns peut revenir à ce moment-là mais il y a quand même de l’optimisme dans le camp des Wolves. Et leur objectif sur le très court terme, ça sera évidemment de limiter la casse sans leur meilleur joueur. Le jeune Naz Reid a pris la place de Charles-Antoine dans le cinq face aux Lakers, et il pourrait sortir quelques gros chiffres. Mais on attend surtout que D’Angelo Russell hausse son niveau de jeu, pas comme hier où il est passé complètement au travers (4 points, 3 passes, 2/7 au tir, 7 pertes de balle).

C’est un nouveau coup d’arrêt pour Karl-Anthony Towns, qui connaît une année 2020 particulièrement difficile. Il était à l’infirmerie pendant un bon bout de temps en janvier puis en février-mars, la saison a ensuite été interrompue à cause du COVID, COVID qui a malheureusement emmené sept membres de sa famille, dont sa mère Jacqueline en avril. Une épreuve évidemment très difficile à vivre pour lui :« Vous me voyez peut-être avec le sourire parfois, mais ce Karl est mort le 13 avril. Il ne reviendra jamais, je ne connais pas cet homme. Mon âme a été tuée il y a longtemps » a-t-il notamment déclaré après l’Opening Night, au terme de laquelle il a rendu hommage à sa mère à travers une victoire. Vous ajoutez à ça le climat de grande tension existant à Minneapolis suite au meurtre de George Floyd au mois de mai, où il a d’ailleurs participé à des manifestations pacifiques aux côtés de son coéquipier Josh Okogie et l’ancien NBAer Stephen Jackson, et vous obtenez une année noire remplie d’adversité. Celle-ci se termine donc sur une note négative, comme si ça ne suffisait pas, mais on espère surtout que cette adversité lui donnera l’énergie pour revenir en force en 2021.

Rêvant de retrouver les Playoffs, les Timberwolves vont donc devoir se débrouiller sans Karl-Anthony Towns pour les matchs à venir. Les Loups peuvent-ils tenir un minimum sans lui ? Vu le niveau hardcore de la Conférence Ouest, il ne faudrait pas prendre trop de retard en ce début de saison. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top