Art

Giannis Antetokounmpo à la (re)conquête de Disney… on perd dans la bulle mais on se retrouve sur les écrans

Mickey Mouse Orlando Magic

Y’a de la grosse recrue chez Disney.

Source image : YouTube

Disney vient d’annoncer la production de nouveaux films mettant en scène la vie des sportifs. Au programme, du Chris Paul et du Giannis Antetokounmpo en ce qui concerne la NBA et surtout une grosse ouverture en matière de visibilité pour le grand public. La belle histoire de Giannis, le business de CP3… Hmmm, cette douce odeur de marketing.

Alors qu’on a tout juste appris la date de sortie officielle du deuxième volet de Space Jam qui mettra en scène la nouvelle version du GOAT LeBron James, la NBA montre que plus grand-chose ne lui résiste désormais avec deux de ses stars en tête d’affiche de nouveaux projets de la plateforme Disney +. Après Bugs Bunny et sa bande, c’est l’équipe de Mickey qui va s’attaquer à Chris Paul et Giannis Antetokounmpo, mais ne vous y trompez pas… Pas de Monstars ici ou autres animations, place à de véritables biopics sur les deux stars de la Ligue… même si on n’en sait pas vraiment plus.

L’histoire d’amour entre Giannis et Disney, qui a mal commencé dans la bulle avec une défaite en demi-finale de Conférence Est, va peut-être ainsi prendre une nouvelle tournure. Le groupe à la souris, jamais avare en histoire d’accomplissement de rêves et de destinée farouchement ancrée en chacun de nous, se verra servir sur un plateau l’histoire inspirante du Grec, fils d’immigrés nigérians, ayant grandi avec ses frères à Athènes sans papiers d’identité. Un film qui nous fera lâcher une petite larmichette pour peu que le Greek Freak décroche en plus une bague dans un futur proche avec… sa franchise.

De son côté, Chris Paul se voit lui aussi en vedette dans un film qui s’annonce différent puisqu’il retracera évidemment son titre avec les Clippers… pardon, avec les Rockets,… avec les Suns ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, ce sera certainement l’occasion de revenir sur sa vie de Hall of Famer en devenir et son contrat mirobolant qui lui a vraisemblablement permis de se vendre comme tête d’affiche pour Disney. Jamais le dernier à apparaître quand on parle business, CP3 a dû flairer le bon coup car cette rencontre entre deux forces en pleine puissance, que sont le NBA et Disney, sent bon la rentabilité.

Pop-corn, plaid et tisane en prévision devant ce nouveau catalogue promis par Disney +. Tout ça transpire l’oseille et le marketing mais si ça peut inspirer un futur basketteur, ça n’a pas de prix ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top