Nuggets

Officiel : Monte Morris prolonge à Denver pour 3 ans et 27 millions de dollars, la mène des Nuggets est très safe !

Monte Morris

Tape m’en cinq pour un beau contrat !

Source image : YouTube

C’est un joueur dont on ne parle pas souvent lorsque les Nuggets sont évoqués, et pourtant c’est peu dire s’il est fondamental dans leur récente réussite. Alors qu’il aurait pu devenir agent-libre non-restreint l’an prochain, Monte Morris et le management ont trouvé un accord : le meneur restera back-up de Jamal Murray sur les trois prochaines saisons dans le Colorado.

Woj au rapport, Woj toujours et encore. Alors que la planète basket se demande dans quel type d’établissement se trouve James Harden au moment om ces lignes sont écrites, Adrian Wojnarowski veille au grain. Le fameux reporter d’ESPN y est donc allé de sa bombinette ce lundi soir en annonçant la prolongation contractuelle de Morris à Denver, le genre de nouvelle qui doit faire plaisir à de nombreux fans des Nuggets. En effet, comme nous l’avions souligné plus d’une fois lors des mois précédents, l’off-season de la franchise allait être potentiellement tendu, avec des choix déterminants à faire dans le vestiaire de Mike Malone. Plusieurs joueurs libres, certains à responsabiliser davantage, d’autres à laisser partir, qui allait rester dans le bateau avec Nikola Jokic et compagnie ? Une fois Mason Plumlee et Jerami Grant envolés vers le Michigan, la direction fût assez claire. Rempiler Paul Millsap, assurer les contours de Michael Porter Jr, ajouter du talent à l’intérieur avec Zeke Nnaji, envoyer une piécette sur un autre talent mais plutôt à l’extérieur en RJ Hampton, et ne pas perdre en polyvalence ni expérience avec JaMychal Green. Un automne discret, pas extraordinaire, mais sans gamelle pour le management de Denver qui devait permettre aux coéquipiers de Jamal Murray de viser une nouvelle fois le sommet de l’Ouest. Monte Morris ? Pas la priorité pour certains, et pourtant le dossier fût réglé avant que cette nouvelle saison commence. Trois ans de plus et 27 millions de dollars, le point d’exclamation sur la montée en puissance de ce meneur solide et précieux, qui fût pourtant drafté en 51ème position il y a plus de trois ans. Après une première saison très discrète en trois petits matchs seulement, Momo va se faire remarquer sur le banc de Malone grâce à sa qualité première : la propreté. C’est bien simple, depuis qu’il est en NBA, Monte fait partie de l’élite lorsqu’il s’agit de distribuer le jeu sans faire de déchets. Un ballon perdu ? Comme l’impression que l’intéressé doit faire 2500 pompes. C’est donc avec plaisir et bonheur que les fans de Denver ont trouvé leur back-up pour Jamal Murray, avec quasiment 10 points et 4 passes de moyenne tous les soirs en rentrant près de 40% de ses tirs à trois-points. Zéro gueulante, zéro dégâts, Morris c’est l’assurance qui ne va pas exploser mais qui ne va pas coûter cher non plus. Et après avoir rempilé Jamal Murray l’an dernier, il était logique que le management décide de conserver sa paire de meneurs, surtout après la finale de conférence jouée à Orlando lors des derniers Playoffs.

L’avenir est donc dessiné dans le Colorado, lorsqu’il s’agit de dessiner un triangle coach – meneur – backup. Mike Malone dictera ses tactiques à Jamal Murray, qui se fera un plaisir de transmettre le relais à Monte Morris sur des minutes précieuses. Vu l’émergence de Jamal lors des Playoffs de cet été, on peut dire que le post e1 est sacrément solide à Denver. La question sera maintenant de savoir comment les autres seront utilisés. Et par les autres, on parle forcément de RJ Hampton et de Facundo Campazzo. Le premier étant rookie, et avec un body capable de jouer arrière sur certaines séquences, pas de quoi s’affoler. On parle d’une équipe qui souhaite jouer le podium de sa conférence, donc on ne va pas commencer à chambouler les rotations pour un gonze qui a trottiné en Océanie dernièrement. Le second, c’est une autre histoire. No disrespect envers Campazzo, mais on ne va pas du tout le voir jouer au poste 2, donc ce sera en meneur exclusivement. Le génie argentin sera attendu pour sa vista et son duo avec Nikola Jokic qui risque de redéfinir les lois de la lecture du jeu, mais pourra-t-il pousser les minutes de Morris ? C’est peut-être PJ Dozier, parfois aperçu en meneur sur les derniers mois, qui sera définitivement décalé au poste d’arrière pour laisser de la place à Facundo. Ainsi, il y aura 96 minutes sur les postes 1 et 2 à départager entre Jamal Murray, Monte Morris, Facundo Campazzo, Gary Harris, RJ Hampton et Will Barton. Et sachant que l’ami Murray peut se décaler en arrière, jouons la carte de l’optimisme en affirmant que Mike Malone a des options. C’est une belle histoire qui s’écrit en tout cas concernant Monte Morris, un garçon à qui on ne donnait pas cher il y a encore trois ans et qui est aujourd’hui un des remplaçants les plus respectés de la Ligue au poste de meneur. S’il ne plantera vraisemblablement jamais vingt points de moyenne sur une saison, Momo continuera à exécuter, prendre le relais, assurer et distribuer en faisant le moins d’erreur possible. Et tout ça pour les trois prochaines saisons.

Bien joué pour Denver, bien joué pour Morris ! Pas besoin de se pointer à la free agency 2021 et prendre un risque, il fallait verrouiller la mène chez les Nuggets. C’est fait, l’objectif est désormais plus que clair : il faut que la paire Jamal – Monte se fasse respecter tout en haut de la NBA. Au boulot messieurs.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top