Pelicans

Lonzo Ball prêt à donner la leçon à LaMelo lors de leur premier match : l’ambiance de Thanksgiving va être sympa chez les Ball

Lonzo Ball LaMelo Ball

Bon alors, Team Lonzo ou Team LaMelo ?

Source image : Youtube / ESPN

Au programme des évènements en prévision pour la saison 2020-21, le premier affrontement entre les frères Ball apparaît comme l’un des plus attendus. Et apparemment, Lonzo Ball est prêt à en découdre.  

LaVar Ball peut jaser, son nom de famille si évident pour un joueur de basket est désormais doublement représenté dans la Grande Ligue. Depuis la soirée de Draft 2020 il y a plus d’une semaine, un deuxième ballon a débarqué en NBA : LaMelo Ball a été choisi en troisième position par les Hornets de Michael Jordan. La famille la plus populaire de la balle orange sur les réseaux sociaux va donc continuer à faire parler d’elle pendant de nombreuses années. Le phénomène LaMelo, qui était observé de près depuis son plus jeune âge, nom oblige, commencera chez les grands avec le maillot des Frelons et tout le monde l’attend de pied ferme. La planète basket a vite envie de le voir balle en main sur les terrains de la Grande Ligue pour pouvoir le comparer avec les autres meneurs NBA, et particulièrement son frère, deuxième choix de la Draft 2017 et qui a lui aussi été confronté à une grosse pression médiatique. Qui est le plus fort des Ball ? Si le premier choc Hornets – Pelicans sera forcément attendu, le meneur de New Orleans a son avis sur la question. Invité il y a quelques mois dans le podcast de J.J. Redick « The Old Man and The Three« , épisode qui vient d’être ressorti par SLAM, Lonzo a chambré son cadet en annonçant le déroulé du premier affrontement entre les deux frangins :

« Je connais assez bien son jeu, donc ça pourrait être une soirée difficile pour lui. »

La décla date un peu, mais on imagine que Zo a toujours le même avis sur la question, et ça promet. Malgré une grosse hype autour de lui quand il a débarqué chez les Lakers, Lonzo a montré qu’il devait progresser au scoring (et au shoot évidemment) mais s’est imposé depuis comme un excellent défenseur sur les postes extérieurs, capable de faire passer des mauvais moments aux meneurs adverses. En face, LaMelo débarque à Charlotte et se pose déjà en véritable star en devenir, surtout dans une franchise qui n’est pas le plus grand des marchés. Long, passeur génial, capable de rentrer ses shoots et possédant un QI basket supérieur à la moyenne, c’est un vrai showman que viennent de récupérer les Hornets et c’est pour cette raison que le duel fratricide entre les Ball s’annonce explosif. Même si Lonzo part avec trois saisons d’expérience et de vice d’avance, les premiers pas du petit dernier sont attendus avec beaucoup d’excitation, et il pourrait bien avoir envie de se venger de toutes les crasses que son grand frère a dû lui faire quand ils étaient plus jeunes. Les grands frères qui martyrisent leur petit frangin, qui inventent des règles dans les jeux, qui interdisent le petit de toucher à la console, et autres actions sans âme, on vous voit.

Lonzo ne semble donc pas prêt à voir son petit frère débarquer sur les parquets et être d’office le meilleur de la fratrie. La taille, c’était déjà trop, mais LaMelo ne doit pas espérer le dépasser en basket. Vite, un Hornets – Pelicans.

Source texte : Podcast « The Old Man and The Three »

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top