News NBA

Free Agency 2020, le point sur les petites signatures de la nuit : les Nuggets sécurisent Bol Bol car le petit dej c’est important

Bol Bol 25 novembre 2020

« Ta tête quand t’entends la 584 276ème vanne sur ton nom. »

Source image : YouTube

Quitte à bien faire les choses, autant les faire à fond comme dit le dicton. Parce que la Free Agency ce n’est pas juste Adrian Wojnarowski qui annonce des mecs qui encaissent des chèques à neuf chiffres, voici donc votre petit récap des signatures passées inaperçues dans la nuit (à retrouver dans notre gros tableau). 

Tout le monde n’a pas le droit aux projecteurs, à l’attente des médias et aux breaking news d’un Woj ou d’un Shams. La liste des gars qui va suivre peut au moins vous offrir un screen en vous disant que certains papes du scoop s’est intéressé à eux entre deux cafés, car il n’y a pas de petit accomplissement dans la vie et il faut se satisfaire de peu. Prêts pour du role player ou du tourneur de serviette ? C’est parti.

# Bol Bol signe deux ans avec les Nuggets

Shams Sharania l’a annoncé hier soir car il a des sources du côté de chez Ricorée, Bol Bol is back à Denver pour deux ans et 4,2 millions. Au pire c’est 4 millions de perdus et on a vu pire, au mieux c’est le steal du siècle pour celui qui a commencé à montrer de belles choses dans la bulle. On rappelle, Bol Bol fait 2m18, court comme un lapin et shoote comme Stephen Curry, à peu près.

# Wayne Ellington débarque à Detroit, chelou, pourtant il est pas pivot

On pensait les Pistons réfractaires à l’idée de signer des joueurs de moins de 2m05 et 110 kilos mais il n’en est rien, car c’est bien le sniper Wayne Ellington qui débarque à Detroit pour un an et 2,6 millions. Il est là le ball-boy de Killian Hayes, faudra t’habituer Wayne.

# Ryan Broekhoff à Philadelphie, l’occasion d’apprendre à écrire Ryan Broekhoff

Un shooteur de plus à Philly, même si l’ancien joueur des Mavs notamment devrait galérer à trouver son temps de jeu. Bon courage pour le reconnaitre dans la salle s’il n’est pas en tenue, car on rappelle que Ryan Broekhoff a le look de ton courtier en assurances, le flow de la Laguna en moins.

# Frank Jackson en route vers le Thunder, il est là le futur secrétaire de Theo Maledon

Direction le Thunder pour l’ancien sniper des Pelicans, qui attendra probablement quelques semaines avant de défaire sa valise, question de reflexe. Vrai poignet, vraie mobylette, et futur bilingue car il fera partie des joueurs censés aider à développer notre Théo Maledon national. Ca commence par lui filer ton temps de jeu Franky, alors fais pas le con et obéis.

# devinez ce que le Thunder a récupéré grâce au départ de Danilo Gallinari ?

La petite info qui va bien pour finir ce mini tour de l’actu, et l’on apprend que ces coquins du Thunder ont en fait vu partir Danilo Gallinari dans le cadre d’un… sign and trade. Dans la poche de Sam Presti ? Un second tour de Draft… conditionnel… en 2025. C’est même plus du génie là, c’est un running gag.

Voilà pour le tour d’horizon complet des petites signatures de la nuit. Peu d’afflux sanguin entre les jambes mais comme on dit, ce n’est pas la taille du contrat qui compte. A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose, enfin bref.

Source texte : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top