Knicks

Officiel, Austin Rivers signe aux Knicks pour 3 ans et 10 millions : pas de doute, le projet reconstruction change de dimension là

austin rivers

Le sauveur des Knicks (non).

Source image : NBA League Pass

Discrets sur le marché de la Free Agency malgré un grand nombre de dollars à dépenser, les Knicks ont décidé de miser sur Austin Rivers pour les saisons à venir. L’ancien Rocket arrive effectivement à travers un deal sur trois ans dans la Grosse Pomme.

La nouvelle a été annoncée par Adrian Wojnarowski d’ESPN, qui précise que ce contrat de trois saisons est d’une valeur de 10 millions de dollars au total. Cela représente ainsi un salaire annuel légèrement plus élevé pour le joueur que les 2,4 millions que proposait sa player option avec les Rockets, player option qu’il a refusée. Austin Rivers va arriver à New York après une campagne à 8,8 points (42,1% au tir, 35,6% de loin) en 23,4 minutes de jeu dans un rôle de remplaçant avec Houston. Les Knicks récupèrent un combo guard qui sait scorer mais qui peut aussi apporter des choses en défense. Pas vraiment satisfait par la manière dont il a été utilisé par Mike D’Antoni la saison dernière, Rivers espère sans doute obtenir plus d’opportunités dans une équipe en reconstruction comme les Knicks, même s’il y a du monde sur le backcourt. Elfrid Payton est parti puis revenu, Alec Burks a été signé, Immanuel Quickley est arrivé via la Draft, et le jeune trio R.J. Barrett – Frank Ntilikina – Dennis Smith Jr. est bien évidemment toujours là. Du coup, on demande à voir par rapport à son rôle mais le coach Tom Thibodeau, qui a travaillé avec le papa Doc Rivers à Boston à la fin des années 2000, semble apprécier Austin.

En portant le maillot des Knicks pour les saisons à venir, Austin Rivers va goûter au parfum toujours très spécial du Madison Square Garden, tout en suivant les traces de son père, qui a évolué à New York entre 1992 et 1994, quand la franchise de Big Apple faisait partie des poids lourds de la Conférence Est. Bon, à ce niveau-là, autant dire que la comparaison ne tient pas la route. Austin ne pourra pas discuter avec son daron concernant l’ambiance du MSG en Playoffs, mais il pourra éventuellement apporter son expérience à une équipe qui possède quand même pas mal de jeunots. Le nouveau président des Knicks Leon Rose se montre en tout cas prudent avec l’argent qu’il a à dépenser et part pour l’instant dans de petites signatures pour lancer son projet reconstruction.

Après les Hornets/Pelicans, les Clippers, les Wizards et les Rockets, Austin Rivers va donc connaître sa cinquième franchise NBA. Il va découvrir les Knicks, c’est clairement une chose à faire dans une carrière NBA.

Source texte : ESPN

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top