Blazers

Officiel : Harry Giles débarque pour un an à Portland : on peut dire que les Blazers ont réussi leur Free Agency ou on attend un peu ?

Harry Giles 22 novembre 2020

Les Blazers c’est du solide, en espérant que les genoux d’Harry Giles le soient tout autant.

Source image : YouTube

On parlait tout à l’heure des Hawks qui commencent à se construire un sacré petit roster de compétition, mais à l’Ouest les Blazers ne sont pas mal non plus. Après Carmelo Anthony, Derrick Jones Jr., Rodney Hood, Enes Kanters et Robert Covington (!), c’est au tour de Harry Giles de rejoindre le groupe de Terry Stotts. Il faudra être fort dans l’enfer de l’Ouest en 2021, et Portland semble l’avoir compris.

Le 1er novembre 2019 dernier, les Kings rajoutaient un tiret à leur incroyable collection de décisions bizarres en exerçant leur option 2020 sur De’Aaron Fox (normal), Marvin Bagley (logique) mais pas Harry Giles (moche). Un jeune joueur plein de promesses malgré un background osseux discutable, les genoux notamment, mais plein de promesses on a dit. Une saison 2019-20 sur ses deux jambes plus tard ? Ses 7 points et 4 rebonds de moyenne à 55% au tir et son côté freak défensif ont tapé dans l’œil des Blazers, malins comme des lynx depuis l’ouverture de la Free Agency et qui récupèrent donc l’animal pour moins de deux millions la saison.

Victime d’une rupture des ligaments croisés… à chaque jambe à l’âge de 15 et 17 ans, Harry Lee Giles III n’a jamais lâché le steak et malgré un début de carrière presque logiquement marqué par sa fragilité autant que par son potentiel, le voilà donc qui déménage pour la première fois en NBA, après avoir fait le voyage « spécial » de l’Universite de Duke à l’asile de Sacramento en 2018. Il retrouvera à Portland un groupe ultra-solide, à chaque poste, et partagera le sien avec le titulaire Jusuf Nurkic et le nouvel arrivant Enes Kanter, pour constituer une belle brochette de postes 5 bien hétérogène et donc complémentaire. Le roster de Terry Stotts ? On ne va pas mettre la charrue avant les boeufs mais disons simplement qu’il a fière allure :

  • Meneurs : Damian Lillard et Anfernee Simons
  • Arrières : C.J. McCollum, Gary Trent Jr. et Rodney Hood
  • Ailiers : Carmelo Anthony, Derrick Jones Jr. et Nassir Little
  • Ailiers-forts : Zach Collins et Robert Covington
  • Pivots : Jusuf Nurkic, Enes Kanter et Harry Giles

Une signature de plus à Portland, et un groupe de treize qui pourrait se finaliser dans les prochaines heures et ainsi se mettre prochainement au boulot. Si on devait faire ressortir une franchise qui a réussi sa Free Agency ? En dehors des grands marchés californiens attirant sans effort l’élite de la Ligue ? Les Blazers ne seraient pas candidats, ils SERAIENT cette franchise.

1 Comment

1 Comment

  1. Dr J

    22 novembre 2020 à 21 h 13 min at 21 h 13 min

    Anfernee Simons, avec un seul M ^^ Il manquerait Gabriel et un backup PG pour que la satisfaction soit complète (Retour de Napier ? Retour de Batum en point forward ?) Au delà de ça, le plan est simple : tu vois AD faire le moindre move, tu fais faute. Tkt, on a 4 autres gars à envoyer quand tu seras expulsé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top