Jazz

Officiel, Donovan Mitchell et le Jazz tombent d’accord sur une prolongation max : très bien, maintenant on attend Rudy

5 ans, 163 millions garantis, 195 millions au max. Spida se met bien !

Source image : NBA League Pass

Grosse nouvelle en provenance de Salt Lake City. Éligible à une extension maximale, Donovan Mitchell vient de prolonger avec le Jazz et obtient ainsi un gros pactole. La transaction était attendue, surtout après les grosses perfs de Spida dans la bulle.

Spida se met bien ! Vous voulez les chiffres ? Let’s go. Nouveau deal de cinq ans, avec 163 millions de dollars garantis, et un montant qui peut atteindre les 195,6 millions de dollars si Mitchell remplit les critères All-NBA pour la saison 2020-21. En gros, c’est le même deal que celui de De’Aaron Fox avec les Kings, les deux pépites ayant débarqué en NBA en même temps (Draft 2017). Cette nouvelle annoncée par Adrian Wojnarowski d’ESPN ne surprend personne. En effet, ça fait plusieurs semaines qu’on l’attend. L’arrière All-Star et la franchise d’Utah voulaient s’engager ensemble sur le long terme, et c’est désormais chose faite. Mitchell reste sur la meilleure saison de sa jeune carrière avec des stats de 24 points (44,9% au tir, 36,6% du parking, 86,3% aux lancers francs), 4,4 rebonds, 4 passes décisives et 1,0 interception par match en saison régulière, mais c’est surtout en Playoffs qu’il a fait tourner les têtes. Si le Jazz a fini par s’incliner au premier tour face aux Nuggets en sept matchs, les perfs individuelles de Spida sont encore dans les mémoires : deux matchs à plus de 50 points avec notamment une pointe à 57 (!!), un autre match à 44 pions, bref il était tout simplement énorme et son duel avec Jamal Murray est à ranger dans la catégorie all-time. En clair, on peut dire qu’il a convaincu tout le monde avant cette designated rookie max extension. Pour le nouveau proprio du Jazz, il n’y avait donc pas à hésiter très longtemps, surtout que c’est difficile d’attirer du All-Star à SLC sur le marché des agents libres. Et puis pour Donovan, ça remplit très bien le compte en banque tout en s’engageant dans une franchise solide de la Conférence Ouest.

Maintenant que Donovan est prolongé, on attend de voir comment va évoluer le dossier Rudy Gobert, également éligible à un très très gros contrat durant l’intersaison. Car s’il n’y avait pas trop de suspense pour Spida, les choses ne sont pas aussi évidentes pour le pivot français. Sur le papier, Rudy peut décrocher une supermax extension mais on voit mal le Jazz mettre autant de billets verts sur lui, même s’il souhaite sans aucun doute conserver le Frenchie, véritable pilier de la défense des Mormons. Les deux camps vont négocier en sachant que Gobert peut potentiellement devenir agent libre en 2021. On reste optimiste concernant un deal qui conviendra à la fois à la franchise et au joueur, mais si ça coince, un transfert n’est pas à exclure. Affaire à suivre donc.

La prolongation de contrat de Donovan Mitchell était une formalité, c’est désormais signé. Spida et le Jazz sont ainsi liés jusqu’en 2026, et les Mormons vont pouvoir continuer d’apprécier l’ascension de cet arrière aussi talentueux que spectaculaire. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top