Suns

Officiel : Damian Jones rejoint les Suns, encore un grand machin qui va devenir Olajuwon grâce à Chris Paul

damian jones 22 novembre 2020

Après Clint Capela, Tyson Chandler et DeAndre Jordan, c’est donc Damian Jones qui va découvrir le concept de passe lobée.

Source image : YouTube

Après les Blazers ou les Hawks notamment, on continue notre petit tour du propriétaire des franchises dont la note pour cette Free Agency se situera probablement entre 16 et 20 avec… les Suns, qui poursuivent leurs emplettes malignes dans les rayons promos et récupèrent le probable futur back-up de Deandre Ayton : Damian Jones.

Pas tous les jours qu’on peut signer un double champion NBA. Bon, Damian Jones fait un peu partie de la bande des McCaw, des McGee, bref de ces mecs souvent là au bon endroit et au bon moment mais tout de même, l’expérience est là et ça ne fera pas de mal en plus de ses 2m16 et de ses bras immenses. Champion NBA donc, en 2017 et 2018, même si son apport s’est limité ces deux saisons-là à jouer les cheerladers sur chaque tir inscrit par Steph, Klay et Kevin. Une production minime car peu de places dans le roster parfait des Dubs, et des galères à éclore dues également à une blessure à l’épaule l’ayant tenu écarté des parquets pendant quasiment toute la saison 2017-18, avant de se retrouver titulaire l’année suivante. Au bout du compte et en sortant de la bijouterie Warriors, Damian partira tenter un envol du côté de la volière des Hawks, mais sera barré par une jeunesse encore plus excitante que lui, et le voilà donc dans l’Arizona après un exercice réussi mais discret à Atlanta.

Une arrivée, couplée à celle quelques minutes plus tard d’E’twaune Moore, qui sème le doute sur l’intention ou non des Suns de re-signer le free agent… Aaron Baynes, efficace la saison passée dans son rôle de poste 5 bûcheron shooteur, mais qui continue en tout cas la rumeur d’une vague de nouveaux fans des Suns dans quelques semaines. Car on rappelle pour les étourdis qu’un certain Chris Pau a rejoint en début de semaine le projet, et que Damian Jones deviendra donc prochainement le nouveau DeAndre Jordan puisqu’il n’aura qu’à poser des écrans, dérouler, et récupérer des passes lobées de CP3 pour tourner à 12 points par match. La raison pour laquelle, au passage, Deandre Ayton sera élu MIP dans six mois et ça, vous l’aurez lu ici en exclusivité. Le roster des Suns ? Il est beau, il est propre et il brille, la preuve ci-dessous :

  • Meneurs : Chris Paul, Cameron Payne et Elie Okobo
  • Arrières : Devin Booker, Jevon Carter et E’Twaune Moore
  • Ailiers : Mikal Bridges, Abdel Nader et Jae Crowder
  • Ailiers-forts : Cam Johnson, Dario Saric et Jalen Smith
  • Pivots : Deandre Ayton et Damian Jones

Damian Jones c’est bon, encore quelques bricoles et on est bon. Les Suns nouvelle sensation de l’Ouest ? Tout doux, tout doux, et on visera dans un premier temps un retour historique en Playoffs avant de vendre la peau de l’ours. 

1 Comment

1 Comment

  1. Saint Glock

    22 novembre 2020 à 23 h 56 min at 23 h 56 min

    Vous avez oublié jevon carter dans le roster

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top