Timberwolves

Officiel : Malik Beasley prolonge aux Wolves pour 4 ans et 60 millions, le Loup reste dans la même tanière

Ça reste à Minny !

Source image : YouTube

Auteur d’une arrivée remarquée dans le Minnesota, Malik Beasley était agent libre restrictif, ce qui signifie que les Wolves avaient la main sur le dossier. Et assez vite, les deux camps ont trouvé un accord pour prolonger l’aventure ensemble.

Malgré les faits divers entourant actuellement Malik Beasley (il est accusé de possession illégale de marijuana et de menaces avec une arme à feu), l’arrière de 23 ans a tout de même décroché un beau contrat avec sa franchise des Wolves, lui qui était arrivé dans le Minnesota en février dernier au moment de la trade deadline. Un contrat à 15 millions l’année, on appelle ça une très belle augmentation sachant qu’il tournait à un salaire inférieur à deux millions de dollars. On peut dire désormais qu’il a fait le bon choix quand il a refusé de signer la prolongation à 30 millions sur trois ans proposée par les Nuggets en 2019. Malik Beasley, qui ne rentrait plus trop dans les plans de Denver, capitalise aujourd’hui suite à ses grosses performances depuis son transfert aux Wolves. Alors certes, à cause du COVID-19, il n’a joué que 14 matchs au total sous le maillot de l’équipe du Minnesota, mais il a impressionné : 20,7 points, 5,1 rebonds à 47,2% au tir dont un magnifique 42,6% du parking. Son premier match ? C’était face aux Clippers et il avait annoncé la couleur avec 23 points, 10 rebonds et sept banderilles du parking. Alors, simple coup de chaud ou vrai aperçu des choses à venir ? Visiblement, les Loups penchent plus vers la seconde option.

Avec la prolongation de contrat de Malik Beasley, les Wolves commencent à avoir une équipe vraiment sympa sur le papier. D’Angelo Russell et Karl-Anthony Towns représentent évidemment les deux stars de l’effectif mais le retour de Malik est un aspect important pour Minny, qui a pour objectif de participer à la course aux Playoffs la saison prochaine. Pour rappel, les Loups viennent également d’obtenir Anthony Edwards à travers leur premier choix à la Draft 2020, tandis que le vétéran Ricky Rubio vient de revenir à la maison. De quoi être vraiment compétitif au sein du Wild Wild West ? L’avenir nous le dira mais le jeune coach Ryan Saunders a clairement des outils à sa disposition. On va désormais surveiller le dossier Juan Hernangomez, également arrivé chez les Wolves dans le cadre du trade impliquant Malik Beasley, et aussi agent libre restrictif après des perfs prometteuses sous le maillot de Minny.

Malik Beasley et Minnesota, c’est acté. Maintenant, le joueur devra régler ses petits soucis extra-sportifs afin de pouvoir se concentrer au maximum sur le basket et aider les Loups à franchir un cap dans la terrible Conférence Ouest. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top