Lakers

Officiel, Montrezl Harrell rejoint les Lakers : ça veut donc dire que… les deux meilleurs sixièmes hommes de NBA vont jouer ensemble ?!?

Montrezl Harrell aux… Lakers ? Pour 19 millions seulement sur deux ans ? Eh, la concurrence, bougez-vous parce que ça urge.

Source image : YouTube

Ah ! Vraie Woj Bomb ça ! 3h43, encore un peu de force dans les doigts pour vous en parler cinq minutes, et c’est donc un gros coup que viennent de réaliser Rob Pelinka et le front-office des Lakers, en attirant le 6th Man of the year de la saison passée, quelques jours après avoir signé… son dauphin Dennis Schroder. Doucement quand même, faudrait pas que la second unit soit meilleure que la première hein.

Alors celle-là personne ne l’avait vue venir. Les Lakers avaient vu Dwight Howard quitter le navire après quelques rebondissements, ils avaient signé Wes Matthews un peu plus tôt dans la soirée pour pas bien cher, et voilà donc qu’ils mettent le grappin sur l’un des free agents les plus convoités de la Ligue : Montrezl Harrell ! L’animal, la bête féroce, l’energizer ultime, mais aussi un renfort qui débarque directement… de chez les voisins, plutôt pratique au niveau du déménagement. On passe donc un level de plus dans le mode cheaté, bougez pas car on nous annonce un Marc Gasol dans les tuyaux, et le pire dans tout ça reste encore… le coût de l’opération. Parce que, non, vous ne rêvez pas, selon les GM de la Ligue Montrezl Harrell vaut donc à peu près le même prix que Meyers Leonard et Mason Plumlee.

On part donc sur un contrat de deux ans avec une player option sur la deuxième, un contrat d’une valeur de… 19 millions de dollars, ce qui signifie « pu**in de cadeau sa mère » dans le jargon de la finance. Patrick Beverley a d’ailleurs, fidèle à lui-même, rapidement réagi sur Twitter en utilisant tous les mots existants de son vocabulaire, ce qui laisse à présager de beaux derbys la saison prochaine :

Avec Trez ce sont donc 19 points, 7 rebonds, 60% de réussite au tir et une énergie folle qui débarquent chez le champion en titre, et le quintet LeBron / AD / Schroder / Harrell / Matthews a déjà, quoiqu’il arrive, fière allure, surtout lorsque l’on sait que J.R. Smith n’a pas encore été re-signé au max et qu’Alex Caruso s’entraine actuellement pour devenir le prochain MVP.

Coup de tonnerre sur la Californie avec le rapide déménagement du meilleur sixième homme de 2020, qui débarque donc chez l’ennemi Laker à un prix discount pour tenter d’ajouter une bague à son CV. Y’a des contenders qui vont devoir de mettre au boulot là, parce que les champions en titre, eux, n’ont pas traîné.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top