Thunder

Officiel : George Hill envoyé au Thunder dans le cadre du trade de Steven Adams, tout ça pour mieux repartir contre des choix de draft ?

Encore un qui va se faire bouger dans la foulée ?

Source image : YouTube

On continue d’avoir des détails sur les parties impliquées dans le transfert de Steven Adams aux Pelicans. Quelques heures après l’annonce, on apprend que le meneur George Hill est également dans le deal et qu’il rejoint le Thunder.

Si vous avez perdu un peu le fil concernant le transfert de Steven Adams à la Nouvelle-Orléans, sachez qu’on est finalement sur un deal à quatre équipes qui inclut également l’arrivée de Jrue Holiday à Milwaukee, évoquée il y a quelques jours. Les Bucks, les Pelicans, le Thunder et les Nuggets sont ainsi impliqués, avec George Hill qui débarque donc à Oklahoma City en compagnie de Darius Miller, un premier tour de Draft 2023 protégé venant de Denver ainsi que deux choix de second tour de draft (en 2023 via les Hornets et en 2024 via les Wizards). C’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui précise les modalités du deal, en ajoutant qu’Eric Bledsoe – envoyé de Milwaukee à la Nouvelle-Orléans dans le cadre de l’échange de Jrue Vacances – reste bien en Louisiane. Voilà pour les dernières news. On attend maintenant de voir si l’ami George Hill va bien jouer sous les couleurs du Thunder car on sait que Sam Presti est prêt à tout pour renforcer encore un peu plus sa collection all-time de picks de draft. Pour info, Hill est actuellement dans la deuxième année de son contrat de trois ans et 28,8 millions de dollars signé à l’intersaison 2019 avec les Bucks. Cependant, la dernière année du deal n’est garantie qu’à hauteur d’1,3 million sur les 10 au total.

À 34 ans, George Hill fait partie des bons vétérans de la NBA, un gars qu’on écoute dans le vestiaire, lui qui a notamment joué un rôle majeur dans la grève des Bucks au sein de la bulle, et l’un des cinq lauréats du dernier Community Assist Award. Bien entendu, il n’est plus dans ses meilleures années et les Bucks avaient besoin d’upgrade leur backcourt pour viser plus haut en 2021, mais Hill reste un joueur qui peut apporter des deux côtés du terrain (9,4 points, 3,0 rebonds, 3,1 passes, 0,8 interception en 21,5 minutes la saison dernière) et qui connaît bien la Ligue. S’il reste au Thunder, son expérience sera la bienvenue pour les jeunots de l’équipe, et notamment un certain Théo Maledon. Et pour glisser un mot sur Darius Miller, qui arrive donc lui aussi à OKC (en provenance des Pelicans) avec Hill, il reste sur une saison blanche à cause d’une rupture du tendon d’Achille subie en août 2019. Avant cette terrible blessure, il s’était imposé comme un sniper dangereux en NBA avec respectivement 41,1% et 36,5% de réussite du parking (pour 8 points de moyenne) sur les deux saisons précédentes.

La Free Agency se poursuit et les transactions aussi. De Milwaukee à la Nouvelle-Orléans et désormais à Oklahoma City, George Hill voit son nom être balancé un peu partout en ce moment, et ce n’est peut-être pas fini. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top