Raptors

Officiel : Fred VanVleet reste aux Raptors pour 4 ans et 85 millions, Toronto conserve son Dino !

Fred VanVleet

La belle aventure continue entre FVV et les Raptors.

Source image : NBA League Pass

Il était peut-être le plus gros agent libre de cette intersaison 2020, mais il ne bougera pas. Auteur de la meilleure saison de sa carrière l’an passé et champion NBA avec les Raptors en 2019, Fred VanVleet a décidé de continuer l’aventure avec Toronto. 

Fred VanVleet reste chez les Dinos ! Depuis l’ouverture de la Free Agency vendredi, on attendait avec impatience la décision du guard des Raptors, et elle est tombée ce samedi soir par l’intermédiaire de Shams Charania de The Athletic. Prolongation pour quatre saisons et un montant total de 85 millions de dollars, avec une player option sur la dernière saison qui peut permettre à FVV de devenir une nouvelle fois agent libre en 2023 quand il aura 29 ans. Ce sera alors peut-être l’occasion pour lui de décrocher un autre gros contrat mais en attendant, il obtient déjà pas mal de billets verts, surtout pour un mec non drafté. Avant l’ouverture de la FA, VanVleet avait annoncé sa volonté de remplir son compte en banque, c’est donc chose faite au sein de la franchise où il évolue depuis le début de sa carrière NBA. Il y a quelques semaines, des équipes comme les Pistons, les Suns ou les Knicks semblaient faire partie des candidats pour le recruter mais suite à leurs mouvements respectifs (la sélection de Killian Hayes à la Draft 2020 pour Detroit, l’arrivée de Chris Paul à Phoenix, New York qui ne voulait pas casser la banque pour FVV) et sachant le fait que peu de franchises possèdent du cap space sur cette intersaison, une prolongation à Toronto était devenue le scénario le plus probable. Et c’est donc ce qu’il s’est passé.

Pour la franchise canadienne, conserver Fredo était l’une des priorités de l’intersaison. La progression constante de FVV a permis aux Raptors de rester parmi les meilleures équipes de la Conférence Est malgré le départ de Kawhi Leonard (et Danny Green) après le titre NBA décroché en 2019, titre dans lequel Fred a joué un rôle important. Intégré dans le cinq de départ aux côtés de Kyle Lowry et possédant des responsabilités bien plus élevées en 2019-20, VanVleet a largement profité de l’occasion pour lâcher ses meilleures stats en carrière : 17,6 points, 3,8 rebonds, 6,6 passes, 1,9 interception à 41,3% au tir, 39% du parking et 84,8% aux lancers. Des chiffres qui sont même montés jusqu’à 19,6 pions et presque 7 caviars en Playoffs dans la bulle de Mickey (malgré une série compliquée offensivement contre Boston). Clairement, Fred s’est imposé comme un maillon essentiel de l’un des meilleurs collectifs de la NBA à travers sa contribution des deux côtés du terrain. En le conservant pour au moins trois ans et avec un salaire annuel pas non plus astronomique (21,3 millions en moyenne), les Dinos s’assurent de posséder un joueur talentueux et bosseur sur le point d’entamer le prime de sa carrière (il a 26 ans), ce qui devrait les aider dans la bataille de l’Est même en cas de déclin de Kyle Lowry, toujours très solide mais possédant déjà 34 balais. On est donc sur un deal gagnant – gagnant et il faudra une nouvelle fois compter sur la bande à Nick Nurse la saison prochaine, même si des vétérans comme Marc Gasol et surtout Serge Ibaka pourraient aller voir ailleurs (et libérer près de… 49 millions). Les Raptors possèdent désormais Pascal Siakam et Fred VanVleet sur le long terme et avec des contrats importants (137 millions sur quatre ans pour Spicy P), tandis que Lowry va lui rentrer dans la dernière année de son deal à 30 millions la saison.

La belle histoire entre Fred VanVleet et les Raptors continue. Une bonne nouvelle pour les fans de la franchise canadienne, FVV étant un membre important du joli collectif de Nick Nurse. Allez, on peut le rayer de la liste des agents libres. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top