Apéros TT

Free Agency 2020 : le replay du live de 3h à 6h du matin (WTF)

Le set-up était prêt et tous les fans au taquet pour cette ouverture officielle de la Free Agency 2020 en NBA. Les premières Woj bombs ont tardé un peu et les surprises étaient rares mais il fallait quand même lancer un live pour vivre ça tous ensemble. Alors pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas pu veiller, ça part sur un replay !

Si vous aimez débattre, les triangles et prendre l’apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

Au départ, c’était censé être une émission sérieuse. Pour se souvenir de ce jour où Fred VanVleet a signé un contrat max chez les Knicks ou bien du trade de Russell Westbrook à Orlando par exemple. Mais rien de tout ça ne s’est produit et face à la tristesse des notifications Twitter qui nous parvenaient au compte goutte et avec un niveau de fatigue avancé, c’est parti sur un freestyle total. Les 15 pivots des Pistons, la vraie bombe de la nuit lors de l’annonce de la signature de Montrezl Harrell chez les Lakers ou encore le troll de la prolongation de Jakob Poeltl chez les Spurs et l’inscription des enfants de Gordon Hayward dans une école d’Indianapolis, autant de moments mythiques qu’on ne pouvait pas garder pour nous. Mais ce n’est pas tout car les 2000 courageuses et courageux qui ont tenu avec nous jusqu’à 6 heures du matin ont aussi pu jouer au jeu des agents-libres en essayant de deviner où allait bien pouvoir signer Emmanuel Mudiay et participer à trois tentatives ratées d’enregistrement d’un JTT en direct. Bref, des activités totalement normales à cette heure de la journée ou plutôt de la nuit qui témoignent du niveau de cette première journée de Free Agency.

Un live de plus de trois heures et achevé à l’aurore certifié 100% craquage qui restera dans l’histoire. Encore merci à Shams pour son sens du timing et à très vite pour un JTT tourné dans les règles de l’art. Pour ceux qui veulent un résumé complet des signatures de la nuit, un grand tableau récap est également disponible sur le site.

1 Comment

1 Comment

  1. Sijiel

    21 novembre 2020 à 15 h 34 min at 15 h 34 min

    C’était du grand n’importe quoi ! Dire que pour certains c’étaient leurs premiers live, entre les top 15 pires agents libre, les « il va où Hassan Whiteside ? » En Chine, c’est un peu tôt! Les exclus, des prochaines vidéos, et l’impossibilité pour Bastien de dire un mot après le générique, bref le live côtoie dans le même temps génie et nullité sans non des news. De quoi rendre une soirée mémorable, et le goût du café en intraveineuse bienvenue en ce Samedi matin.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top