Blazers

Officiel : Mario Hezonja active sa player option pour 2020-21, une info tellement claquée que même le tweet officiel a été raté

meme

On s’est juré de traiter toutes les infos, alors on le fait. Point.

Source image : memegen

Chez TrashTalk on s’est juré qu’on traiterait l’actu quoiqu’il arrive, et on n’est pas du genre à ne pas tenir nos promesses. Voici donc l’info pas du tout la plus importante de la soirée : Mario Hezonja active sa player option 2020-21 et touchera bien ses 1,98 millions de dollars la saison prochaine.

Réaction entendue à la rédac, en exclusivité mondiale : « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. » Il faut dire qu’hormis un contre sur LeBron James, la carrière de Mario Hezonja peine à décoller et est même partie… pour ne jamais décoller, peut-être pour ça finalement que la breaking news le concernant n’a pas soulevé les foules. Et vous savez quoi ? Même l’insider chargé de répandre la nouvelle auprès d’une communauté désintéressée s’est débrouillé pour… se planter dans les dates, preuve supplémentaire de l’irrespect mondial envers Super Mario :

Bah alors Michael, on a peut-être les yeux un peu trop rivés sur Chris Paul et d’autres vrais joueurs de basket ? Pour la faire courte, l’ailier de 25 ans sécurise ses biffetons pour la saison prochaine car il se dit que, peut-être, il ne fera pas long feu dans la Grande Ligue, mais l’activation de cette player option ne signifie pas non plus que les Blazers ne tenteront pas de se débarrasser de leur ex-future superstar croate. Voilà, on a fait le tour, on peut dire aussi que Mario tournait la saison passée à 4,8 points de moyenne, mais on n’a tellement pas envie de passer notre soirée à en parler qu’on va plutôt vous teaser le téléfilm du soir sur TF1 : Coup de foudre à Bangkok.

Une architecte passionnée est envoyée à Bangkok, en Thaïlande, pour participer à un appel d’offres pour la construction d’un centre commercial futuriste. Sur place, Laura Brunel tombe sous le charme de Marc Lavoisier, le responsable d’une ONG qui s’occupe d’orphelinats en Asie du Sud-Est. Laura va devoir lui avouer que pour faire aboutir son projet, elle va devoir détruire l’orphelinat local…

Voilà pour l’info la moins croustillante de la soirée, mais comme dit en intro notre contrat avec la vie nous oblige à traiter tout ce qu’il y a à traiter. Ca c’est fait comme on dit, et vivement le trade de Raul Neto, qu’on passe aux choses sérieuses.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top