Spurs

Officiel : DeMar DeRozan active sa player option, on ne crache pas sur 28 millions en ces temps difficiles

DeMar DeRozan

« Reste encore un peu poto ! »

Source image : NBA League Pass

Cité dans de nombreuses rumeurs depuis des mois, DeMar DeRozan va continuer d’alimenter l’actualité mais il ne maîtrise plus sa destination pour les douze prochains mois. L’arrière a en effet décidé d’exercer sa player option et reste sous contrat avec les Spurs jusqu’en 2021 pour 27,7 millions de dollars.

Parmi toutes les Woj bombs qui risquent de rythmer nos nuits durant les prochaines semaines, celle-ci est loin d’être la plus surprenante. A 31 ans, DMDR a décidé d’aller au bout de son contrat signé alors qu’il jouait encore à Toronto. Désolé pour le coup de nostalgie et les regrets qui vont avec après le titre de 2019, mais Comp10 est désormais un joueur des Spurs depuis deux ans. Et même si l’entente ne semble pas au beau fixe entre l’ancien bro de Kyle Lowry et le management de sa nouvelle franchise, le trentenaire ne pouvait pas passer à côté d’un chèque de 27,7 millions de dollars selon Shams Charania de The Athletic. Avec des statistiques de 22,1 points, 5,5 rebonds, 5,6 assists et 1 interception de moyenne, il mise donc tout sur la prochaine Free Agency où il tentera d’aller chercher le dernier gros contrat de sa carrière.

A l’instar de nombreux joueurs qui avaient la possibilité de devenir agent-libre dès l’automne 2020, DeMar DeRozan préfère miser sur la stabilité le temps de voir comment la situation évolue. Les finances de la NBA ne sont pas au mieux et l’argent sera dépensé avec beaucoup de méfiance cette année. A l’inverse, de nombreuses franchises ont déjà visé la Free Agency 2021 où de sacrés poissons seront lâchés dans la marre. Tout le monde ne pourra pas signer Giannis Antetokounmpo et il y aura donc des petits ponts d’or à aller chercher un peu partout. Reste à savoir si le militant du tir à mi-distance en NBA restera faire toute sa saison à San Antonio ou si les Spurs n’attendront pas un an pour le laisser partir. On parle quand même d’un quadruple All-Star en contract year et cela pourrait intéresser de nombreuses équipes à la recherche d’un peu de scoring et de leadership en vue de s’armer pour les prochains Playoffs. En ce sens, il ne serait pas étonnant de voir une autre franchise se charger de signer les derniers chèques dus à DMDR.

Qu’il soit inclus à un trade dès cette intersaison 2020 ou avant la trade deadline 2021, DeMar DeRozan n’est pas assuré de terminer la saison dans le Texas. Ce qui est certain en revanche, c’est qu’il fera encore partie des joueurs les mieux payés de tout le circuit avant de tester le marché dans un an.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top