NCAA

Flashback : quand Devonte’ Graham brillait (pour rien) lors du Final Four NCAA avec Kansas

Peu importe la carrière NBA, peu importe le talent, goûter à l’ambiance d’un Final Four NCAA n’est pas donné à tout le monde. Mais Devonte’ Graham a pu vivre cette expérience sous le maillot de Kansas avant de débarquer en NBA. Et il a clairement répondu présent. Retour en mars 2018.

Dans sa quatrième saison universitaire, et dans son tout dernier match avec les Jayhawks, Devonte’ Graham a tenté de montrer le chemin aux siens dans cette demi-finale NCAA face à Villanova, tout ça devant plus de 68 000 personnes à l’Alamodome de San Antonio. En patron, il a été fidèle à son statut de first-team All-American et de Big 12 Player of the Year : 23 points en 39 minutes, 9/18 au tir dont 4/8 du parking, avec 3 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions en prime. Une ligne de stats très solide qui aurait dû permettre à Kansas de rivaliser avec les Wildcats pour une place en finale du championnat universitaire. Malheureusement pour Devonte’, il a inscrit tous ses points alors que son équipe était à la traîne, tentant désespérément de ramener sa team après un début de match complètement foiré. 22-4 en faveur de Villanova pour commencer la rencontre, ça ne pardonne pas. Malgré ses efforts, c’était déjà trop tard. Les Jayhawks ne parviennent jamais à réduire l’écart sous la barre des dix points. À chaque fois que Kansas fait un petit run, Villanova répond pour briser les minces espoirs de come-back de son adversaire. Les Wildcats sont notamment redoutables derrière l’arc, eux qui plantent pas moins de 18 tirs primés sur 40 tentatives au total. 18 tirs à 3-points rentrés, ce n’était jamais arrivé dans un match du Final Four. Jamais.

Eric Paschall, Jalen Brunson, Donte DiVincenzo, Mikal Bridges, Omari Spellman, voilà la belle petite brochette de futurs NBAers qui a pris feu en ce samedi de March Madness 2018. Graham, accompagné de joueurs comme Svi Mykhailiuk ou encore Malik Newman, n’a rien pu faire contre ça. Quand vous avez Paschall – auteur d’une belle saison rookie chez les Warriors en 2019-20 – qui finit la rencontre avec 24 points à 10/11 au tir et 4/5 from downtown alors qu’il ne fait même pas partie des meilleurs snipers de son équipe, c’est très tendu. À ses côtés, DiVincenzo a ajouté 15 points et trois shoots de la buvette, tandis que le duo Brunson – Spellman a également fait mal avec 33 pions en combiné (6/17 derrière l’arc). Pour votre culture perso, sachez que cette version-là de Villanova a battu le record du plus grand nombre de 3-points marqués en l’espace d’une saison NCAA avec 464 banderilles en 40 matchs, saison qui se finira d’ailleurs par un nouveau titre de champion, le deuxième en trois ans pour les Wildcats. Devonte’ Graham et ses copains sont tout simplement tombés sur un adversaire plus fort, un adversaire historiquement fort même.

Forcément, la fin fut décevante pour le futur Frelon après un cursus complet chez les Jayhawks, marqué par beaucoup de victoires mais une incapacité à aller au bout. Devonte’ Graham pourra toujours se consoler en se disant qu’il a fait son match, même si le scénario fera éternellement partie de ses mauvais souvenirs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top