Rockets

Les Rockets prêts à faire all-in sur le prime de James Harden : vivre ou mourir avec le barbu, c’est la vie qu’ils ont décidé de mener

James Harden

Rassurez vous les fans des Rockets : le meilleur contreur de NBA devrait rester à la maison.

Source image : NBA League Pass

Les Rockets en pleine reconstruction après les derniers mouvements dans le head management, l’avenir de James Harden a donc pu être imaginé ailleurs. Mais a priori, les Fusées ne sont pas prêtes à voir partir leur meilleur astronaute tout de suite.

Après le départ de Daryl Morey et de Mike D’Antoni, on a à peu près tout entendu au sujet de James Harden. Du transfert à l’Est chez les Sixers pour continuer à bosser avec tonton Daryl à la deuxième chance laissée dans son duo avec Russell Westbrook chez les Rockets, les rumeurs concernant El Barbudo vont bon train en cette intersaison. Il est clair que les échecs successifs en Playoffs depuis quelques saisons, face aux Spurs ou face aux Warriors, leur bourreau préféré, pourraient pousser JH à vouloir voir du pays. Pour les Rockets et son boss Tilman Fertitta, se séparer de l’un des salaires les plus chers de la Ligue au vu de la situation financière compliquée actuellement pourrait aussi être une solution pour faire décoller la fusée de Houston vers une autre destination et marquer la fin d’un cycle. Mais le temps de Jay H dans le Texas ne semble pas révolu. Pour Tim MacMahon d’ESPN, qui s’est exprimé dans le Woj Pod d’hier, cela ne fait aucun doute : les Rockets sont prêts à hypothéquer leur maison pour conserver l’arrière de 31 ans, actuellement dans son prime :

« Ce que je peux dire, c’est qu’en ce moment, les Rockets sont déterminés à 100% pour essayer de tirer profit du prime de James Harden. Ils le considèrent comme le meilleur joueur de la ligue. Il est sans aucun doute un éternel candidat MVP. C’est un simple fait. Ils vont essayer de gagner un championnat tant qu’il est à ce niveau et tant qu’il est à bord. »

Avec une nouvelle saison à des statistiques non-envisageables pour les simples êtres humains, le barbu est évidemment l’un des joueurs pour lequel toute franchise de NBA pourrait être prête à faire tapis. Sous contrat jusqu’en 2022 et titulaire d’une player option pour 2022-23 avec les Fusées, The Beard a beau coûter deux bras et demi à sa franchise… il semble encore capable d’enchainer plusieurs saisons à plus de 30 points de moyenne et d’assurer a minima une demi-finale de Conférence chaque années aux fans de Houston. Et même si son acolyte Russ, sous contrat jusqu’en 2022 – avec également une PO pour 2022-23 – coûte aussi un peu plus qu’un paquet de céréales et que leurs deux salaires bloquent les possibilités des Texans pour construire autour d’eux, les Rockets semblent quand même vouloir continuer à faire confiance à leur duo de stars de 31 ans pour atteindre enfin le Graal, pendant une ou deux saisons supplémentaires, avant de faire un gros changement si nécessaire. Avec l’arrivée annoncée de Stephen Silas en provenance des voisins de Dallas, les fans des Houston espèrent voir le nouveau coach insuffler une nouvelle dynamique dans ce collectif qui ressemblera sans doute fortement à ce qu’on a pu voir les saisons précédentes. Et si les Rockets nous refont une… Rockets, on reparlera sans doute du cas Harden dans les années à venir.

Malgré la situation financière compliquée, une nouvelle saison de James Harden sous le maillot des Rockets semble se profiler à l’horizon. Bonne nouvelle pour ceux qui aiment les step-back et les tirs extérieurs, beaucoup moins bonne pour les puristes de l’attaque léchée et de la passe à dix. 

Source Texte : Woj Pod – ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top