Pacers

Victor Oladipo vise un contrat max en 2021 : eh bah, va falloir très vite enclencher le mode All-NBA garçon

Victor Oladipo 9 janvier 2020

On en connaît un qui pourrait être déçu.

Source image : YouTube

Souvent mentionné dans les rumeurs de transfert, Victor Oladipo va rentrer dans la dernière année de son contrat en 2020-21. Et pour son prochain deal, l’arrière des Pacers voit grand, et ce malgré un retour au jeu assez compliqué suite à son gros bobo de janvier 2019. 

Oladipo ici, Oladipo là, Oladipo veut partir, Oladipo « est un Pacer »… On a entendu beaucoup de choses sur l’ami Vic ces dernières semaines et c’est parfois difficile d’y voir clair. Par contre, ce que l’on sait pour sûr, c’est que son contrat actuel va se terminer dans un an, et visiblement le principal intéressé vise un joli pactole. En effet, d’après Eric Pintus de Bleacher Report, qui cite un dirigeant anonyme, Oladipo souhaite tout simplement signer un max deal. En clair, il veut beaucoup plus que les 21 millions de dollars qu’il recevra en 2020-21. On ne peut pas lui en vouloir, par contre on préfère le prévenir : Victor, tu risques d’être déçu au moment des offres. Car aujourd’hui, on voit mal une franchise lui proposer le max vu les difficultés qu’il a rencontrées depuis son retour de blessure. Pour rappel, en janvier 2019, Oladipo s’était explosé le genou et il n’a pour l’instant pas réussi à retrouver son niveau d’avant malgré quelques flashs. La All-NBA Third Team, le All-Star Game, le titre de MIP, la NBA All-Defensive First Team, ça semble assez loin tout ça, même s’il ne faut pas oublier qu’il est seulement revenu en janvier 2020. On pouvait s’attendre à des galères et il faut lui laisser le temps de retrouver son rythme, mais il est clair que le timing n’est pas idéal. Pour avoir ne serait-ce qu’une petite chance de décrocher le gros lot, Oladipo devra vraiment cartonner lors de la saison 2020-21.

Reste à voir sous quel maillot. Car on imagine que les Pacers ne veulent pas prendre le risque de perdre Victor Oladipo contre peanuts dans un an, quand son contrat se terminera. Comme l’indique Tim Bontemps d’ESPN, Indiana a déjà dépensé pas mal de thunes sur le trio Malcolm Brogdon – Domantas Sabonis – Myles Turner (on est dans les 60 millions jusqu’en 2023), alors on voit mal la franchise d’Indy proposer une grosse prolongation à Vic, surtout vu son niveau post-blessure. Les inquiétudes concernant l’état physique d’Oladipo ne facilitent pas les choses pour un transfert, et sa volonté d’obtenir un contrat maximum n’arrange rien. Du coup, on pourrait se retrouver avec un Victor qui commence la saison 2020-21 à… Indiana, même s’il ne faut jamais sous-estimer une franchise comme les Knicks, qui pourraient très bien tenter un coup de poker dans la plus pure tradition new-yorkaise. On a souvent entendu le Heat aussi dans les rumeurs Oladipo, et le fait qu’il rentre dans sa dernière année de contrat pourrait rendre un trade possible, car cela n’impactera pas le cap space de Miami pour la fameuse Free Agency 2021. À voir. Au final, peut-être que des portes s’ouvriront lors de la trade deadline de la saison à venir, quand tout le monde aura une meilleure visibilité sur la capacité d’Oladipo à retrouver son niveau d’antan.

Dernière année de contrat en 2020-21, un retour de blessure pas top, un contrat max dans le viseur pour l’ancien All-Star, ça fait beaucoup de paramètres qui rendent le dossier Oladipo compliqué. Où va-t-il atterrir pour jouer ses prochaines saisons ?

Source texte : Bleacher Report / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top