Playoffs NBA

Preview Heat – Lakers, Game 3 : déjà la dernière chance pour Miami, enfin l’avant-dernière, enfin on s’est compris

Jimmy Butler 1 2 octobre 2020

Si ça perd ce soir c’est fini, tout simplement.

Source image : NBA League Pass

L’impatience liée à cette drôle de Finale a vite laissé place à une belle déception. Déception de voir deux équipes qui ne jouent finalement pas dans la même cour, déception surtout de constater que le Heat ne peut même pas lutter avec ses propres armes depuis les blessures de ses 145 meilleurs joueurs dès le Game 1. Par chance on aura peut-être un (ou deux ?) retour pour ce Game 3, histoire de donner un peu plus de piment à cette série, un peu de piment tout court.

Attention aux retardataires, ce Game 3 débutera à 1h30, parfait pour taper une sieste de 2h avant d’attaquer demain une nouvelle semaine de taf, avant d’aborder au passage un lundi qui vous fera découvrir les numéros #8 et #7 du Top 100 préféré de ton Top 100 préféré. Mais avant cela c’est donc à un Game 3 à la vie à la mort auquel on aura droit cette nuit, surtout pour le Heat soit dit en passant, car tout autre résultat qu’une victoire plongera les hommes d’Erik Spoelstra dans une mouise impossible à gérer par la suite (79 séries sur 79 remportées par l’équipe qui menait 3-0). Le Heat peut-il raisonnablement envisager de prendre ne serait-ce qu’un match dans ces Finales ? Bien sûr que oui. Pourra-t-il le faire sans Goran Dragic NI Bam Adebayo ? Bien sûr que non. No disrespect pour des joueurs NBA tout de même hein, mais tu ne te pointes pas en Finales NBA avec Meyers Leonard et Kelly Olynyk pour faire face à Anthony Davis. C’est non, définitivement non. Le Game 2 a logiquement mis en exergue le point faible du Heat sur cette série, à savoir l’impossibilité de résister à AD (et à Dwight Howard), de surcroit avec un Bam Adebayo obligé d’assister au massacre sur le banc, et une victoire lors du Game 3 cette nuit passera ainsi automatiquement par un retour de son (seul) intérieur. Les nouvelles sont d’ailleurs plutôt rassurantes puisque Bam Edrice serait assez apte à faire son retour, alors que les docs de Miami continuent de jouer la montre concernant la voute plantaire du dragon slovène.

Quoiqu’il arrive la présence de Bam est o-bli-ga-toire si rêve de retour le Heat veut avoir, et si par malheur ce Game 3 arrivait un peu tôt pour la Team Estropiés, on assisterait sans doute cette nuit à la copie conforme du Game 2, à savoir un Butler courageux mais trop seul, des boulevards pour les intérieurs des Lakers et une zone explosée par les génies LeBron James et Rajon Rondo. Mais à Mayami on n’a probablement pas envie d’entendre les mots « valeureux », « bien battus », « tombés avec les honneurs » et le but sera évidemment de faire douter L.A. au moins une fois dans cette série. On est en Finales NBA, c’est l’heure de serrer les dents (demandez à Jimmy Butler et sa cheville explosée), alors on va au front, on se prend des gnons et n pansera les plaies plus tard. Pour vous, pour vos fans, pour « les » fans en général, pour que le souvenir de cette bulle reste positif jusqu’à son dernier match, pour éviter de nourrir les mauvaises langues qui voudraient déjà voir en cette future bague un bijou au rabais.

1h30 cette nuit, juste après Les Experts Miami sur NT1. Est-ce que c’est un hasard ? Probablement pas, en tout cas nous on sera là sur les réseaux pouloulou pour vivre l’un des derniers matchs de cette très bizarre saison 2019-20. Allez, be ready, on le sera aussi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top