Lakers

Les Lakers tapent les Nuggets et font le break : 3-1 pour la bande à LeBron, reste à voir si c’est une bonne nouvelle

Mission accomplie dans ce Game 4, maintenant faut conclure.

Source image : NBA League Pass

Après le Game 3 remporté de façon assez convaincante par les Nuggets, on attendait forcément une réaction des Lakers dans la quatrième manche. Et la bande à LeBron James a fait ce qu’il fallait pour réaliser le break dans cette série. 3-1 pour Los Angeles, les Finales NBA sont proches, même si on parle des Nuggets.

Jamal Murray et ses copains n’étaient pas loin de remettre les compteurs à zéro dans cette série. Pendant quasiment tout le match, ils étaient dans le rétroviseur des Lakers, prêts à les dépasser mais finalement incapables de prendre le dessus pour égaliser à 2-2. Pourtant, il y avait la place. Car si Los Angeles a donc fait la course en tête, il suffisait d’un gros run version Nuggets pour prendre le contrôle du match. Sauf qu’à chaque fois, les Angelinos ont eu une réponse afin de garder la main, qu’elle soit offensive ou défensive. À chaque fois, les Pépites ont connu un petit trou d’air au mauvais moment. Comme un symbole, les Lakers ont réussi à limiter Murray dans le money time, lui qui a encore sorti une grosse perf individuelle (32 points, 8 caviars à 12/20 au tir mais aucun tir primé) avec des paniers venus de Pluton. On a notamment vu LeBron James s’occuper du cas Jamal dans les dernières minutes, tandis que Nikola Jokic (seulement 16 points, 7 rebonds et 4 passes) n’a pas marqué le moindre point dans le dernier quart-temps. Pour une équipe de Denver qui s’appuie habituellement sur ses deux stars dans le clutch, là ce n’était pas du tout la même histoire. En parlant de duo, LeBron et Anthony Davis ont comme souvent porté les Lakers, le premier sortant une prestation all-around en mode… LeBron (26 points, 9 rebonds, 8 passes, 0 turnover), tandis que le second a pris les choses en main au scoring avec 34 points. Dès les premières minutes de la rencontre, AD a donné le ton, lui qui a commencé le match en scorant 12 des 14 points de son équipe à 6/6 au tir. Visiblement, le monosourcil était énervé après sa prestation du Game 3. On a quand même eu peur quand sa cheville a tourné dans le quatrième quart-temps, mais il a pu finir le match.

Derrière ces deux-là, les Lakers ont encore une fois pu compter sur un supporting cast qui a fait le boulot. D’abord, Dwight Howard. Propulsé dans le cinq par Frank Vogel à la place de JaVale McGee, D39 a fait un nouveau chantier (12 points, 11 rebonds en 23 minutes) en début de match, dominant dans la peinture comme lors du Game 1. D’une manière générale, les Nuggets se sont fait bouffer au rebond, eux qui ont notamment accordé 12 rebonds offensifs et 25 points sur deuxième chance (+21 dans cette catégorie). On a vu Nikola Jokic et Paul Millsap en foul trouble, avec des Lakers qui ont shooté 35 lancers francs (23 pour Denver) dont 28 pour le duo LBJ – AD. Y’a moyen que Mike Malone envoie une requête à la NBA, comme les Lakers ont pu le faire avant ce Game 4 pour discuter de l’arbitrage sur LeBron. On sait jamais, ça peut marcher. Ceci étant dit, outre Dwight, Los Angeles a également reçu une belle contribution de Rajon Rondo (11 points, 5 rebonds, 7 passes) en sortie de banc, toujours aussi précieux, tandis que Kentavious Caldwell-Pope (13 points) a continué sa bonne série, tout ça avec l’aide de Kyle Kuzma (10 points) également. C’était trop pour une équipe de Denver qui a pourtant vu Jerami Grant (17 points), Michael Porter Jr. (13 points) et Monte Morris (12 points) step-up.

Si les Nuggets aiment les déficits de 3-1, Nikola Jokic et ses potes risquent de regretter cette défaite du Game 4. Face à des Lakers sérieux mais pas imprenables, Denver avait les moyens d’égaliser dans la série. Il va désormais falloir un nouveau miracle pour espérer continuer l’aventure. Face à LeBron James et Anthony Davis, une remontada s’annonce tout de même tendue.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top