Pelicans

J.J. Redick veut faire cramer de la ficelle jusqu’à 40 ans : de quoi s’incruster dans le Top 5 des snipers all-time ?

JJ Redick 11 aout 2020

Il est 14è sur la liste aujourd’hui.

Source image : Youtube

Pour la première fois de sa carrière, J.J. Redick a raté les Playoffs cette année, à l’âge de 36 ans et après 14 saisons en NBA. Une déception évidemment, surtout au vu du potentiel des Pelicans, mais ce n’est pas pour autant que le sniper est dégoûté du basket, bien au contraire. 

Interrogé par Mark Medina d’USA Today, J.J. Redick s’est exprimé sur différents sujets, des sujets allant de la bulle d’Orlando jusqu’au racisme systémique, en passant également par son équipe des Pelicans et la suite de sa carrière NBA. Justement, c’est sur ce dernier point qu’on a voulu se poser, parce que le bonhomme est quand même plus proche de la fin que de début. Arrivé en NBA en 2006 via le 11è choix de la Draft, Redick a disputé quasiment 900 matchs de saison régulière ainsi que 110 rencontres de Playoffs, ça fait pas mal de kilomètres au compteur, même s’il n’a jamais joué plus de 31 minutes en moyenne. Et puis on l’a dit, il a quand même 36 balais le J.J., donc va falloir commencer à penser à la suite. Mais visiblement, le principal intéressé n’est pas encore prêt à raccrocher les sneakers. Si la saison s’est terminée en queue de poisson pour les Pelicans du côté de Disney World, et que l’incertitude règne pour la prochaine campagne, Redick a toujours faim de ballon. Alors qu’il lui reste un an de contrat avec les Pelicans, le shooteur fou veut jouer encore plusieurs années avant de dire stop.

« Je me suis rendu compte cette année que je voulais jouer le plus longtemps possible. Mon objectif, c’est de jouer quatre années de plus. 18 saisons. C’est mon objectif. Je jouerai jusqu’à 39 ans et ensuite, pendant l’intersaison, j’arriverai à 40 et ce sera le moment de partir. C’est mon objectif. On verra bien. Le corps doit tenir. On verra. »

C’est ambitieux, mais pas irréaliste quand on voit à quel point il peut encore contribuer. J.J. Redick cette saison ? 60 matchs dont 36 comme titulaire, 26,4 minutes de moyenne, pour des stats de 15,3 points, 2,5 rebonds, 2,0 passes décisives, et surtout des pourcentages de folie : 45,3% du parking, 89,2% aux lancers francs, autant dire qu’il reste l’un des snipers les plus redoutables du circuit, le genre de mec qui ouvre les défenses grâce à son adresse, son jeu sans ballon et la menace constante qu’il représente. On parle du 14è shooteur à 3-points le plus prolifique de l’histoire, avec 1 884 tirs primés réussis dans sa carrière (à 41,4% de réussite), un total qui risque de pas mal augmenter s’il joue bien quatre ans de plus, surtout dans la NBA actuelle. Le mec est sur une base annuelle de 200 shoots réussis du parking depuis six saisons, on vous laisse faire le calcul. Bon, pas sûr qu’il garde le même rythme jusqu’au bout et on espère que son corps va suivre mais ce n’est pas impossible qu’il intègre un jour le Top 5 all-time au nombre de 3-points réussis en carrière. À l’heure de ces lignes, ce dernier est composé de Ray Allen (2 973 tirs à 3-points), Reggie Miller (2 560), Stephen Curry (2 495), Kyle Korver (2 450) et James Harden (2 324). Y’a moyen.

Toujours en forme, toujours précieux, J.J. Redick ne fait pas ses 36 ans et les défenses pourraient se le coltiner encore quelques années. Que ce soit à New Orleans ou ailleurs, le sniper veut continuer à faire cramer de la ficelle.

Source texte : USA Today

2 Commentaires

2 Comments

  1. Alceste Poquelin

    22 septembre 2020 à 22 h 45 min at 22 h 45 min

    Il peut vu son style de jeu et la mentalité et l’étique de travail qu’il semble avoir. C’est aussi un excellent podcaster.

  2. killerdescore

    23 septembre 2020 à 15 h 12 min at 15 h 12 min

    Aller ,crac prolongation pour Redick aux Pels ,et 6th man of the year l’an prochain

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top