Celtics

Gordon Hayward pourrait revenir dans la série face à Miami : la base, il faut inviter tout le monde pour que la fête soit complète

Gordon Hayward 04/07/2020

He’s back !

Source image : Youtube

La Green Nation kiffe la vie en ce moment et les bonnes nouvelles ne font que tomber. Après avoir tapé le champion en titre et retrouvé les finales de Conférence, les hommes de Brad Stevens pourraient bénéficier d’un renfort supplémentaire : le retour de Gordon Hayward. De quoi augmenter leurs chances de retrouver les Finals ?

C’est une Finale de Conférence que personne n’attendait (les mythos : levez la main) et pourtant elle a de quoi nous faire rêver. Deux beaux collectifs, des équipes qui jouent du bon basket des deux côtés du terrain, du bon coaching et une série du coup bien indécise. Les plus nostalgiques iront même jusqu’à parler d’une rivalité bouillonnante mais toujours est-il que c’est une vraie série qui nous attend dans les prochains jours. Un match de prestige auquel pourrait s’inviter un individu qu’on avait perdu de vue : Monsieur Gordon Hayward. Blessé depuis le Game 1 contre les Sixers au premier tour et de retour sur ses terres natales d’Indiana pour soigner son entorse et veiller sur son épouse enceinte, Gordie s’est fait tout petit. Enfin remis sur pied, et après avoir respecté le protocole de quarantaine de la bulle, l’ailier devrait rapidement postuler à une place dans le groupe. Brad Stevens a néanmoins joué la carte de la prudence au micro de Boston.com.

« Je pense qu’il sera de retour à un moment de la série mais je ne peux pas dire quand. »

Le coach celte connaît la valeur de son joueur et c’est peu de le dire mais faut-il réellement brusquer ce retour sur les parquets ? Diagnostiqué le 18 août, le joueur en avait pour quatre semaines de rétablissement, il est donc un peu en avance sur son agenda. Un retour précipité pourrait entraîner une rechute et quand on connaît le palmarès d’infirmerie du joueur, il vaut mieux être prudent. A côté de ça, c’est une autre question qui va se poser pour le technicien. Comment réintégrer Gordon Hayward sans bouleverser la bonne dynamique de son groupe ? Boston a fait grave le taf depuis la blessure de l’ailier. Un sweep des familles face aux Sixers puis une série en sept à couper le souffle contre les champions en titre, derrière un Jayson Tatum incandescent et un groupe qui semble surtout avoir trouvé son rythme de croisière. Remettre Gordon Hayward, c’est redistribuer les rôles, renvoyer un Marcus Smart sur le banc peut-être, enlever des tickets shoots à des joueurs qui ont assuré depuis un mois. D’un autre côté, on parle aussi d’un vrai joueur d’équipe, capable de s’effacer au profit des jeunes, plutôt efficace de loin et doté d’une bonne dose d’expérience. C’est également un profil défensif intéressant qui pourrait se relayer avec Jaylen Brown et Marcus Smart, sur Jimmy Butler par exemple. Quid enfin du rythme après quatre semaines sans jouer ? Un match de finale de Conférence ce n’est pas pareil qu’un premier tour, les contacts ne sont pas les mêmes, l’intensité n’est pas la même, la tension non plus. Alors… à Brad Stevens de trancher.

Gordon Hayward est de retour et c’est forcément positif, reste à voir dans quelle mesure son coach va le réintégrer. Les jeunes Celtics ont fait grave le boulot en son absence et ce serait cool de ne pas casser le mood avec un rythme tout pourri venu du fin fond de l’Indiana. S’il suit le tempo par contre, on signe des deux mains. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top