Jazz

Quatrième nomination dans la NBA All-Defensive First Team pour Rudy Gobert : la collection s’agrandit, méfiez-vous KG et Cie

Rudy Gobert 31 janvier 2020

Et de quatre pour Rudy !

Source image : YouTube

Si Giannis Antetokounmpo a empêché Rudy Gobert de réaliser un magnifique triplé en tant que meilleur joueur défensif de la saison, le Frenchie a tout de même été récompensé pour son énorme apport défensif en étant nommé dans la NBA All-Defensive First Team. Une habitude depuis 2017, et ça en impose sur le CV.

Et de quatre. Pour la quatrième année consécutive, la Tour Eiffel de Salt Lake City fait donc partie du meilleur cinq défensif de la NBA, en compagnie de Giannis Antetokounmpo, Marcus Smart, Ben Simmons et Anthony Davis. Une nomination largement méritée pour Rudy au vu de son impact dans sa propre moitié de terrain, lui qui représente véritablement le pilier du Jazz en défense. 13,5 rebonds et 2 contres par match en plus de ses 15,1 points, les chiffres parlent d’eux-mêmes mais son apport global dépasse clairement les simples stats. Et si les chiffres c’est vraiment votre truc, sachez que la franchise d’Utah est l’une des équipes les plus efficaces en défense depuis quatre ans. En 2017 ? Troisième à l’efficacité défensive (104,7 points encaissés pour 100 possessions). 2018 ? Premier (103 points encaissés pour 100 possessions). 2019 ? Deuxième (105,3 points pour 100 possessions). Alors certes, le Jazz s’est montré moins solide défensivement cette saison (seulement 13è avec 109,3 points accordés pour 100 possessions), mais ce n’est clairement pas à cause d’une baisse de régime du Frenchie. Tout ça pour dire que Rudy Gobert coche toutes les cases d’un grand défenseur : domination individuelle, impact collectif, stats et récompenses. Justement, en parlant de récompenses, jetons un œil à la hiérarchie all-time, dans la catégorie nombre de nominations dans la NBA All-Defensive First Team.

Avec quatre sélections à 28 ans, on peut dire que l’ami Rudy est plutôt parti sur de bonnes bases. Dans l’histoire, le record est de neuf nominations, et il est partagé entre quatre joueurs, avec seulement un intérieur dans le lot. Il s’agit de Kevin Garnett, accompagné par Michael Jordan, Kobe Bryant et Gary Payton. Ça fait encore beaucoup de chemin à parcourir pour Gobert mais on se dit qu’il a une chance d’aller les chercher. Par contre, pour le nombre total de sélections dans une NBA All-Defensive Team, première ou seconde, là ça s’annonce compliqué car on a Tim Duncan seul en tête avec 15 nominations (huit dans la première, sept dans la seconde), suivi par KG et Kobe, qui complètent le podium avec 12. Rudy Gobert en est à quatre, lui qui n’a jamais été nommé dans une autre All-Defensive Team avant 2017. C’est à partir de la saison 2016-17 qu’il est devenu l’un des meilleurs pivots de la NBA, allant jusqu’à décrocher une place dans la All-NBA Second Team aux côtés de grands noms comme Giannis, Kevin Durant et Steph Curry. Rudy possède cependant une belle chance de rejoindre des monuments de la défense comme Dikembe Mutombo et Ben Wallace au nombre de DPOY remportés en carrière, ces deux-là détenant le record avec quatre trophées au total.

Rudy Gobert est l’un des meilleurs joueurs défensifs de sa génération, et son palmarès individuel continue de s’élargir saison après saison, ce qui lui permettra peut-être un jour de s’asseoir à la table des plus grands défenseurs de l’histoire du jeu. KG, GP et Cie, méfiez-vous !

Sources stats : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top