Blazers

Damian Lillard a quitté la bulle pour faire examiner son genou : les adieux avec Paul George ont dû être déchirants

On s’en rappellera longtemps de Bubble Dame.

Source image : YouTube

Désigné MVP de la bulle à l’unanimité par les médias présents sur place, Damian Lillard ne défendra malheureusement pas les chances des Blazers jusqu’au bout dans ces Playoffs. Après avoir galéré à arriver jusque-là, le meneur a fait le choix de la prudence en quittant précipitamment Orlando pour faire examiner son genou droit douloureux, sûrement une conséquence d’un mois d’août stratosphérique pour Dame.

Les Blazers ont résisté avec leurs armes, ils ont même réussi à arracher le premier match de la série du premier tour contre les Lakers. Mais l’upset semble de plus en plus irréalisable dans les conditions actuelles. Déjà, il avait fallu batailler durant tous les seeding games pour arracher un ticket pour le tournoi play-in lors du dernier match. Ensuite, Portland était la seule équipe de Playoffs à avoir joué durant le week-end du 15 août pour se qualifier en battant les Grizzlies dès le premier essai. Puis, c’était donc déjà bien entamés et avec plusieurs petits bobos qu’ils allaient devoir affronter le meilleur bilan de la Conférence Ouest qui, lui, a pris le temps de bien se reposer une fois le premier seed sécurisé en début de reprise. C.J. McCollum a un dos en compote, Zach Collins n’a pas pu participer aux Playoffs et a laissé Wenyen Gabriel s’occuper tout seul d’Anthony Davis et Damian Lillard avait déjà dû sortir lors du Game 3 pour remettre en place un doigt disloqué. Bien présent deux jours plus tard, le meneur-rappeur a subi une entorse du genou et était déjà annoncé absent pour la cinquième manche avant que la grève des joueurs ne soit décidée. Face au flou de la situation sur place et avec une articulation en délicatesse, le numéro 0 a préféré suivre les conseils des médecins pour faire examiner son genou en dehors de la bulle, à Portland. Parti de Floride ce jeudi, on a ensuite appris grâce à Marc J. Spears d’ESPN qu’une opération ne serait toutefois pas nécessaire.

Concrètement, Lillard est toujours autorisé à revenir dans la bulle. Mais les règles sont strictes, il faudra respecter une quarantaine de quatre jours une fois rentré, pour suivre le protocole sanitaire. Problème, les Blazers sont menés 3-1 dans cette série et on se dirige vers une fin de la grève ce samedi. Même si Dame D.O.L.L.A. revenait aujourd’hui, il ne pourrait donc pas prendre part aux deux prochains matchs de la série. Même s’il donnerait un supplément de motivation à ses coéquipiers en leur témoignant sa confiance, cela veut dire que l’équipe de Terry Stotts doit remporter ses deux prochains matchs face à LeBron et AD, sans son franchise player et avec un lieutenant qui traine son lumbago depuis une semaine. Autant dire que les chances qui étaient déjà minces sont réduites à une feuille à rouler ou un bras de Skinny Melo. Avant les Playoffs, Damian Lillard tournait à 37,6 points, 9,6 passes, 4,3 rebonds et 1,4 steal de moyenne. Ça s’annonce délicat pour compenser ce manque face à la troisième meilleure équipe de saison régulière.

Plus que jamais, ça sent donc la fin du set pour les Blazers. Sans leur leader, face à des Californiens en mission, les chances de remonter cet écart de 3-1 sont infimes. Il faudra encore se battre pour terminer la série avec les honneurs mais les joueurs ont déjà gagné le respect des fans en réalisant un parcours remarqué dans la bulle. Les grandes vacances semblent avoir déjà commencé pour Damian Lillard qui va pouvoir se pencher plus sérieusement sur son prochain album tout en soignant son genou en attendant la reprise de la saison prochaine. Si c’est le cas, on tenait quand même à remercier le natif d’Oakland pour nous avoir fait vibrer tout au long du mois. On n’oubliera pas chef !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top