News NBA

Fred VanVleet dans le viseur des Knicks, des Pistons et des Suns : le cash ou les victoires, il faut choisir

fred vanvleet raptors

Allô les Knicks ? Combien de millions ?

Source image : NBA League Pass

Meilleur scoreur des Raptors et deuxième joueur le plus utilisé par Nick Nurse lors du premier tour des Playoffs 2020, Fred VanVleet ne laisse personne indifférent dans la bulle. Et même en dehors, puisque les franchises intéressées par le futur agent libre sont comme nous tous, en slip à la maison, devant le League Pass.

L’agent de Fred VanVleet se frotte les mains, le timing est parfait : une bague de champion, une saison individuelle de candidat MIP et une bulle de très haut niveau : 19,2 points, 7,1 assists, 51,2% au tir dont 48,6% à 3-points, seeding games et Playoffs confondus. Ça sent le gros chèque d’ici quelques mois pour F2V et les candidats commencent déjà à se bousculer au portail de Disney World. Selon Shams Charania de The Athletic, outre les Raptors qui souhaiteraient évidemment conserver VanVleet, les Knicks, les Pistons et les Suns seraient aussi intéressés par son profil. Après quatre saisons du côté de Toronto, va quand même falloir se mouiller la nuque et serrer les dents parce qu’on ne parle pas vraiment de contenders ici. On a vérifié et depuis la saison 2010-11, Knicks, Pistons et Suns réunis ont disputé 29 matchs de Playoffs. Juste avec le titre de la saison dernière et le coup de balai contre les Nets, VanVleet en est déjà à 28. Nuque, mouiller, vous comprenez maintenant.

Mais pour FVV, qui sera agent libre non protégé à la fin de la saison, c’est le moment d’aller chercher un gros chèque dans une Free Agency qui ne fait pas franchement rêver. Bref, l’opportunité est trop belle après quatre saisons de progression constante et un petit contrat de 18 millions sur deux ans. Joueur d’équipe, all-around, capable d’assassiner n’importe qui du parking et de faire chier l’adversaire avec sa défense : les fans des Knicks ont déjà les yeux qui brillent. Ce n’est pas KD, ni Zion, mais après une saison à se coltiner Elfrid Payton et Dennis Smith Jr. à la mène, on prend. Reste tout de même à fixer le prix. Entre une intersaison inédite, un salary cap pas encore fixé et un FVV qui prend de la valeur à chaque minute passée chez Mickey, difficile de prédire le montant sur le chèque. En décembre dernier, Bobby Marks d’ESPN évoquait 25 à 30 millions de dollars par saison mais depuis, le COVID est passé par là et VanVleet est devenu Steph Curry.

Difficile pour une franchise comme les Knicks d’évaluer le nombre de millions à claquer sur Fred VanVleet tant son profil semble coller avec l’ADN des Raptors. Futur All-Star ou bon joueur de complément boosté par un collectif ? L’avenir nous le dira, peut-être.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top