Los Angeles Clippers

Kawhi Leonard a enclenché la seconde cette nuit : planquez les gosses, le fun guy vient de passer en mode Playoffs

C’est peut-être ce qu’il manquait à cette équipe des Clippers pour véritablement lancer sa série, et par la même occasions ses Playoffs. Non pas qu’il fut absent depuis deux matchs hein, on se rappelle notamment de son gros Game 2, mais cette nuit c’est un tout autre Kawhi que l’on a retrouvé. Le Kawhi robotique, le Kawhi injouable, le Kawhi… MVP des Finales.

On avait eu un léger aperçu lors du Game 2 avant-hier, mais cette fois-ci c’est bel et bien le mode Playoffs qui a été activé par le patron des Clippers. Besoin de taper du poing sur la table, de montrer à ce jeune blondinet de quel bois se chauffent les vrais darons. Le résultat ? 39 minutes de domination implacable sans l’ombre d’une émotion partagée, et au final une perf qui marque le démarrage officiel de la bête dans cette postseason.

36 points à 13/24 au tir et 9/10 aux lancers, 9 rebonds, 8 passes, 2 steals et 1 contre en 39 minutes

La ligne de stats c’est une chose, mais le ressenti en est un autre. Et à e niveau-là, pfiou, attention les yeux. Gestion parfaite du tempo en attaque ET en défense, substitution en attaque à un Paul George utile mais encore bien maladroit, leadership silencieux, paniers qui comptent au bon moment pour ne jamais laisser croire quoique ce soit à de trop gentils Mavericks. Interception et tomar en contre-attaque, poster main gauche sur tout le Texas, caviars pour les potos Zubac ou Shamet, défense suffocante grâce à ses énormes mains PMU, vous savez ces immenses horreurs en mousse que l’on voit sur les routes du Tour, bref du Kawhi dans le texte, le genre de match dont on a pris l’habitude de voir au printemps, enfin on se comprend. Premier Clippers à cumuler 100 points en trois matchs de Playoffs, premier Clippers de l’histoire en 35/5/5 en Playoffs, premier Clippers à ne pas sourire une seule fois en un an, les records commencent à pleuvoir un à un avec comme unique objectif d’aller chercher une bague et un troisième trophée de MVP des Finales, avec trois franchises différentes, ce qui constituerait là-aussi une grande première dans l’histoire.

Cette nuit Kawhi était intouchable, et forcément les Clippers se sont imposés. On a tendance à l’oublier mais depuis quelques temps déjà le patron c’est lui, et il l’a rappelé à sa manière dans ce Game 3. Bon courage aux Mavs pour la suite, bon courage à tout le monde pour la suite, ah, ah, ah.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top