Raptors

Norman Powell active le mode Playoffs P avec 24 points : les Raptors laissent de l’espoir aux Nets mais pas trop quand même

Norman Powell 19 aout 2020

Non non, Norman ne sort pas de la piscine mais d’un match de maître face aux Nets.

Source image : NBA League Pass

Les soirées s’enchaînent et si hier on avait eu droit à des coups d’état des petits face aux mastodontes de leur conférence, le scénario fut différent ce soir. Les Raptors ont plutôt galéré mais grâce à un Norman Powell en pleine bourre en sortie de banc, les Dinos ont enchaîné une deuxième victoire face aux Nets. 

Le deuxième match entre les Raptors et les Nets dans leur série de l’Est débute et on peut dire que le scénario de la première mi-temps n’est pas du tout le même que lors de la soirée de lundi. Les jours passent et Timothé Luwawu-Cabarrot continue d’envoyer des banderilles et de rentrer ses paniers pendant que Kyle Lowry et Fred VanVleet foncent tête baissée dans la peinture adverse en étant bien accueillis. Au final, le premier quart a vu des runs des deux équipes et la différence monter à +14 pour les Nets mais fondre jusqu’à +3 grâce aux 14 points d’entrée de Pascalou Siakam et son toucher. Pour entamer le deuxième acte, Norman Powell se la joue Vinsanity en écrasant la ganache de Rodions Kurucs mais la rencontre continue d’être serrée notamment à cause d’un 1/10 des hommes de Jacque Vaughn depuis le parking et 1/11 de la part des Canadiens dans le même temps. À côté de ça, quitte à rater des shoots, Caris LeVert se la joue passeur et vu son pourcentage crado, on comprend. Passes laser, petits caviars en sortie de cross, il sort avec un total de 7 galettes à la mi-temps et prouve sa supériorité dans le domaine face à son coéquipier adepte de la Terre plate pour que son équipe mène 53-50 à la pause.

Les Filets de Brooklyn démarrent sur des chapeaux de roues le second acte et continuent de nous empêcher de regarder Lyon – Bayern à 100%. Au moins notre cœur de supporter français peut vibrer avec TLC et ne pas pleurer avec les olympiens, ça nous arrange en partie. L’important c’est les trois points comme dirait l’autre, mais pas dans ce match vu la gueule des stats dans le domaine des protagonistes, les pourcentages avoisinent le nul/100. FVV porte le troisième quart des Raptors et Norman fait des highlights en faisant preuve d’une efficacité sans pareil. Les paniers rentrent comme du couscous dans une jatte avec Popo. Le suspense est à son paroxysme, et on se demande si on va encore avoir le droit à une surprise d’un outsider qui tape un favori. Mais Nick Nurse s’adapte et la saleté de LeVert au tir aide aussi les Raptors malgré son nouveau double-double calé calmement. Une ultime action gérée n’importe comment par les Nets et c’est terminé. Victoire des Dinos 104-99, avec un Norman Powell à 24 points en sortie de banc.

Au final, les Nets ça joue bien au ballon, et on ne va pas se mentir ça surprend. Et pas que nous vu le stress que Toronto a eu pour conclure la rencontre. Timothé et sa bande vont peut-être y arriver à arracher un match !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top