Equipes

Oklahoma City Thunder – Houston Rockets, les pronostics de la rédaction : une série qui divise, on a même failli se faire la gueule

table discussion rédaction

Une embrouille qui pourrait même se poursuivre… sur le terrain.

Source image : TrashTalk

C’est la tradition, tous les ans chaque série de Playoffs a droit à ses pronostics maisons. Parfois cela démontre toute notre expertise, alors qu’à d’autres occasions le monde se demande bien pourquoi certains nous appellent « spécialistes ». 2020 ne déroge pas à la règle, alors on se mouille sans plus attendre, et on vous invite à en faire de même.

Ben : Houston Rockets – 4-2

Sur le papier, on peut presque dire que le Thunder part favori avec sa quatrième place et l’avantage du tie-breaker entre les deux équipes. Mais la réalité est quand même tout autre. Les Rockets ont poussé le délire jusqu’au bout en se privant de pivot depuis plusieurs match, c’est la dernière chance pour Mike D’Antoni de rester en poste et on compte quand même sur le duo de MVP et anciens de la maison à OKC pour souiller leur ancienne franchise. Pas par haine ou par vengeance, plus pour le goût de la perf en l’envie de faire fermer des bouches par packs de 24. Clutch City est peut-être l’équipe à qui profite le plus le format de cette fin de saison inédite et on va vite s’en apercevoir en Playoffs. Malgré tout, le Thunder arrivera bien à gratter deux wins sur la route, histoire d’engranger une expérience bienvenue et d’offrir un joli casse-tête à Sam Presti à l’intersaison pour savoir qui garder et qui faire sauter dans l’effectif. Ça aurait été plus facile si l’équipe s’était plantée dans les grandes largeurs comme on l’annonçait tous au début de la saison, non ?

Nicolas M. : Houston Rockets – 4-2

Rockets et Thunder, jolies retrouvailles entre deux anciens d’Oklahoma City et la franchise locale. Mais si James Harden semble chaud pour faire des cartons en Playoffs, Russell Westbrook va rater le début de la série face à son ancienne équipe, ce qui peut potentiellement changer pas mal de choses quand on sait à quel point Russ faisait du sale dans le système ultra small-ball de Houston. Cependant, malgré l’incertitude qui entoure Brodie, je vois les Rockets faire le taf contre le Thunder. L’ancien Rocket Chris Paul, avec Shai Gilgeous-Alexander, Steven Adams à l’intérieur et les autres, vont présenter un vrai challenge aux Texans mais Harden semble en mission chez Mickey. Il est inarrêtable, il a des armes autour de lui, et ça va dégainer de partout. Si la défense d’OKC est solide, pas sûr que ça tienne et que ça suive offensivement derrière. Mais sans Westbrook, des mecs comme Eric Gordon et Austin Rivers vont devoir faire le boulot côté Houston.

Giovanni : Houston Rockets – 4-3 ou Oklahoma City Thunder – 4-2

Bah ouais, deux pronostics différents. Rockets en 7 si Russell Westbrook revient en forme dans la série, Thunder en 6 si jamais le Brodie ne peut pas donner la pleine mesure de son talent sur ce premier tour. Houston possède une force de frappe atomique mais en face OKC n’en finit plus d’étonner, et l’expérience des Chris Paul – Gallinari – Adams couplée à la fougue de Shai et au retour de Dennis Schroder pourrait bien jouer des tours à des Rockets pourtant favoris sur le papier. James Harden devra sortir du match à 45 pions à la pelle, il va le faire, mais c’est surtout autour de lui que cette série se jouera. On part sur du 90% Rockets mais l’upset est carrément jouable et ne m’étonnerait pas plus que ça, bien que je reste sur mon pronostic de début de saison…. Rockets champions. Bah quoi, ça vous étonne ? J’ai même des screens à l’appui.

Alexandre : Houston Rockets – 4-2

Est-ce qu’on (je) sous-estime une fois de plus le Thunder en voyant les Rockets passer ce tour ? Ils finissent cette saison dans le top 5 de l’Ouest et ont montré un fond de jeu très solide depuis le mois d’octobre 2019. L’absence de Russell, sur au moins le début de la série, va être très préjudiciable aux Rockets évidemment mais le meilleur joueur de la série reste James Harden et le finalement le Thunder n’est pas le mieux équipé (parmi les autres concurrents à l’Ouest) pour dominer le small ball texan. Il va falloir que Eric Gordon et Austin Rivers fassent le boulot mais Houston reste favori de cette série à mon avis. On les attend en demi-finale de conférence !

Thomas : Houston Rockets – 4-2

L’obsolescence programmée des physiques de Westbrook et Harden n’est pas encore arrivée et les jeunes tonnerres d’OKC encadrés par tonton Chris Paul vont devoir subir les deux tarés des triples-doubles. Même sans pivots et avec des gars presque tous sous les deux mètres dans le cinq, Houston reste au-dessus de l’équipe surprise de la saison à l’Ouest. Steven Adams va encore se faire voler ses rebonds par Brodie mais il tournera à 50 points de moyenne avec ses moufles sur la confrontation et aura les moustaches qui vont frétiller pendant ses moves au poste face à PJ Tucker. De quoi prendre peut-être deux matchs pour le Thunder. Les matchs vont battre des records au pointage, 160 par équipe ? 180 ? 200 ? On attend de voir quelle hauteur on va atteindre mais ça va scorer chez Mickey.

Antoine : Houston Rockets – 4-3

Elle est là, notre série en sept à l’Ouest. Ça va être une série ultra disputée sur tous les aspects. Déjà parce que le contexte est fou, Chris Paul retrouve les Rockets avec qui il a failli taper les Warriors, et Russell Westbrook retrouve sa franchise du Thunder. Ca va être explosif. Dans le jeu, maintenant, les Rockets seront orphelins d’un de leur deux MVP (Westbrook) pendant plusieurs matchs. C’est une des clés. Harden devra donc porter l’attaque des Fusées tout seul, et ça les Tonnerres vont en profiter. Entre Lugentz Dort, Shai Gilgeous-Alexander et Chris Paul, ça peut défendre très intelligement sur le MVP 2018. Le Thunder va donc surprendre Houston et va mener dans la série, jusqu’à ce que Westbrook revienne. Les Rockets vont alors revenir en force et on sera à 3-3. Et, malheureusement pour OKC, Houston a deux MVP dans son équipe. Sur un game seven, c’est le genre de détail qui fait la différence. Victoire finale des Rockets, donc, dans une des séries les plus animées du premier tour (y’a moyen que ça s’emboucane un peu).

Nicolas V. : Houston Rockets – 4-2

En voilà une belle série aux allures de repas de famille entre ex-copains de jeu. Si le Thunder a proposé cette saison un jeu plus que surprenant et très agréable, je ne les vois pas réussir à contenir un Harden juste in-jou-able sur 7 matchs. Si les Éclairs veulent vraiment s’offrir le frisson d’une éventuelle qualification, il faudra être incisif dès les premiers matchs puisque les Fusées seront privées de Russell Westbrook pour au minimum le début de la série. Élément clé de cette série : comment Mike d’Antoni va appréhender son manque de taille face à une raquette adverse solide. Allez, deux matchs à OKC pour le frisson, et James Harden en mode apocalypse sur le reste, 4-2 Houston.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top