Blazers

Preview Blazers – Grizzlies : Game 1 du play-in tournament, peut-être le dernier, c’est parti pour le show

Nadiya

Et c’est parti le stade est chaud, ah bah non en fait.

Source image : Youtube

Ce soir c’est le grand soir, et un moment tout de même assez historique qui va se dérouler chez Mickey. Le play-in tournament débarque tout droit pour départager deux équipes un peu trop au coude à coude en cette fin de saison, les Suns les Grizzlies et les Blazers, avec de quoi faire saliver tous les fans de NBA.

Rendez-vous est pris ce soir à 20h30, Walt Disney World Resort, et Portland et Memphis s’apprêtent à se foutre sur la tronche à coup de balle orange. Les deux équipes arrivent en tout cas avec des dynamiques bien différentes lors des seeding-games. Les Oursons devaient maintenir leur huitième place ou, au pire des cas, tenir la neuvième pour se déplacer en Playoffs par le biais d’un match ou deux supplémentaires, quant à leurs adversaires pour cette rencontre couperet, la route était encore un peu plus semée d’embûches… dans lesquelles ils ont failli se prendre les pieds. Mais lorsque Damian Lillard se fait charrier par Pat Beverley et Paul George, ça lui fout le déclic qu’il  faut pour qu’il rende trois dernières partitions mythiques à plus de 50 points de moyenne pour hisser les Blazers en position de force.

Dans tous les cas, la rencontre s’annonce forcément intense et aura déjà un goût de poudre comme on connaît si bien en postseason. Tout joueur professionnel de basket l’est devenu pour vivre ce genre de moment à pression, pour ressentir l’adrénaline au bord de l’élimination et la joie d’une qualification. On aura d’ailleurs peut-être droit au petit frère de cette rencontre dès demain si les Grizzlies l’emportent ce soir,des Oursons qui ont le droit d’y croire avec un Ja Morant saignant et Jonas Valanciunas aka le patapouf lituanien en furie. Les Blazers se sont fait peur plus d’une fois ces derniers jours, pas tout le temps face à des équipes monstrueuses, et le but sera de torcher cet obstacle au plus vite afin d’aller faire flipper – ou pas – les Lakers au premier tour. Tous les éléments sont là pour nous faire passer une belle soirée et si on peut avoir du rab demain on ne dira jamais non, c’est que Mamie le prendrait mal si on refusait une nouvelle portion. Un buzzer de Melo, des tartes de Nurkic, des posters de Ja Morant ? Rien ne sera de trop.

Si avec toutes ces promesses vous doutez encore entre ça et Manchester City-Lyon, et bien faites vite un choix car les acteurs ne vont pas vous attendre pour se mettre en l’air. Ce week-end n’est que prémices de ce que l’on va vivre pendant encore deux mois pour la lutte vers le trophée O’Brien, alors échauffez-vous car ça ne fait que commencer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top