Draft NBA

La Draft Lottery sera virtuelle cette année : pour savoir qui récupèrera le gros lot, rendez-vous sur Skype

Lottery 28 juin 2020

Et la boule froide goes to…….

Source image : TF1

Pandémie mondiale oblige, cette année la Draft Lottery aura lieu… le 20 août. Petite particularité cette année, tout le monde restera chez soi puisque l’événement sera virtuel. Eh oui, tout se passera en vidéoconférence, donc pas besoin de mettre de bas de costard, les GM pourront rester en slip chez eux. 

Coup dur pour les Knicks, qui avaient la ferme intention de passer l’ensemble de leurs boules au frigo avant le tirage. En effet, l’éternel Shams Sharania vient d’annoncer via un petit tweet que la NBA avait l’intention d’organiser sa traditionnelle Lottery, qui détermine qui aura le luxe de choisir en premier à la prochaine Draft, virtuellement. Une nouvelle plutôt logique, même si pour l’instant beaucoup de détails restent flous. Comment s’organisera le tirage au sort ? Une diffusion sera-t-elle organisée ? Adam Silver et son équipe devraient certainement apporter des réponses dans les jours qui viennent. Concernant la Draft en elle même, rien n’est encore annoncé, et la priorité de la Ligue semble bien de mener la saison actuelle à son terme dans des conditions optimales.

Allez, on va parler maths maintenant, alors on sort les calculettes et on se concentre. Avant la partie de loto annuelle de la NBA, les Warriors, les Cavaliers et les Wolves ont tous 14% de chances de repartir avec le meilleur jeune du crû 2020. Les talonnent les Hawks et les Pistons, avec respectivement 12,5% et 10%. Viennent ensuite Knicks, Bulls et Hornets, avec des probabilités moindres. Ça va donc être animé, car chacune des cinq équipes citées en premier a de réelles chances d’aller chercher le gros lot. Particularité cette année : hormis les Cavaliers, qui sont embourbés dans une reconstruction qui s’annonce longue, toutes les autres équipes ont, sur le papier, des effectifs prêts à envoyer du pâté dès la reprise si elles y ajoutaient un jeune à fort potentiel. Imaginez juste le mal de crâne qu’on va se taper si les Warriors récupèrent Steph Curry, Klay Thompson, et un premier choix de Draft à la prochaine rentrée des classes de la NBA…

Bon, on lance Excel, on rentre les probabilités de chacun d’aller chercher le meilleur jeune de la cuvée 2020, et on s’amuse à imaginer tous les scénarios possibles. Il en existe même un où ce serait… Portland qui le récupérerait en cas de non participation aux Playoffs, c’est dingue les maths non ? 

Source texte : Twitter Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top