Suns

Devin Booker n’a pas eu à forcer son talent pour rouler sur le Thunder : 35 points en 29 minutes, les Suns reçus six sur six

Devin Booker 10 aout 2020

Plus loin Devin, plus loin.

Source image : NBA League Pass

La dernière équipe invaincue de la bulle avait pour dure tâche hier soir d’affronter un Thunder bien relou. La mission semblait compliquée, même pour une franchise en furie à Disney, mais le destin s’en est mêlé avec le repos des cadres d’OKC. Synopsis ? Chris Paul s’occupe de ses petits contre le méchant Devin.

L’ouverture de la soirée NBA s’est faite sur un match en deux temps. Un début sans Deandre Ayton à cause d’un test COVID-19 raté par le pivot hier, peut-être à cause de son invitation chez Woj tiens.  En tout cas, le champ était donc plus que libre pour Devin Booker pour porter son équipe. Avec ses 10 points dans le premier acte, le zigotto est le seul à surnager avec Cam Johnson (11 points au premier quart-temps) avant que tous les copains se mettent au diapason pour remonter le retard pris au départ. Contre la G League des Tonnerres de l’Oklahoma ? Il ne fallait pas déconner non plus. Perdre alors qu’Andre Roberson rentre un tir du parking relève presque de l’exploit tant il se fait rare que le compagnon de Rachel DeMita rentre ses shoots, mais oubliez les briquasses, Dede fait désormais partie des snipers de la Ligue désormais.

La suite est logique : Phoenix prend la tête juste avant la mi-temps malgré une nouvelle belle copie de Darius Bazley (22 points). Les deux derniers quarts ne seront qu’une formalité après le 42-27 passé au second. Devin continue d’ailleurs sur son rythme moyen en enfonçant ses opposants à coup de pénétrations de toutes parts. Lancers (14/14 sur la ligne), lay-ups en tout genre et même des shoots du logo pour compiler un total de 35 points à la fin de la troisième session. Les records TTFL tremblent alors mais ce ne sera pas… cette nuit qu’ils tomberont. Fin de soirée pour lui dès la fin du troisième acte, ce qui lui laisse d’ailleurs le temps de… poser un commentaire sous une photo Instagram de Kendall Jenner. Coquinou. Cameron « Equality » Payne s’occupe alors de finir les espoirs d’OKC et se rappelle gentiment aux souvenirs des afiocionados de la Chesapeake Energy Arena avec une nouvelle perf intéressante en sortie de banc.

Devin Booker a ensorcelé le Thunder avec son chant de sirène. Une gueule de gamin qui n’a pourtant rien d’un enfant sur le parquet. Crucifier les Clippers et écraser la NBA toute entière, ainsi est donc cet été le quotidien laborieux du jeune arrière formé à Kentucky. Les Soleils de l’Arizona passent à 6-0 et sont toujours les Invincibles de la bulle, à l’instar des canonniers d’Arsenal en 2003-04. L’action monte en flèche à Phoenix, la route vers les Playoffs s’ouvre petit à petit.

box score OKC 10 aout 2020

box score Suns 10 aout 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top