Nets

Timothé Luwawu-Cabarrot s’éclate dans la bulle : ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un Frenchy cartonner avec le n°9 dans le dos

Timothé Luwawu-Cabarrot 05/08/2020

Il faudra pas bégayer quand TLC mettra KD sur le banc..

Source image : Youtube

Parmi les équipes présentes dans la bulle, il y a celles qu’on attendait dans la lutte acharnée aux Playoffs mais qui préfèrent se commander des burgers sur deliveroo (bonjour les Kings), et il y a celles qu’on attendait pour jouer aux billes à la récré et qui, finalement, sont vraiment venues jouer au basket. Les Nets se classent dans cette deuxième catégorie, et c’est en partie grâce à leur enfant prodige, Timothé Luwawu-Cabarrot, cocorico.

S’il y avait bien une personne pour nous faire regarder un match de Brooklyn lors de cette reprise, c’était lui. On ne va pas se mentir, les Nets n’étaient pas censés être l’attraction numéro 1 de la bulle NBA, mais le basket étant le meilleur sport du monde, on a souvent des bonnes surprises. Et la surprise est doublement bonne, en plus, puisqu’on assiste à ce qui peut ressembler à une belle éclosion pour Timothé Luwawu-Cabarrot. Depuis son arrivée à Disney World, TLC tourne à 19,3 points et 3,3 rebonds avec des pourcentages qui feraient tomber Steve Nash de sa chaise : 55,9% au tir et 52,4% à 3-points. Le Frenchy est on fire et les Nets en sont à deux victoires et une défaite depuis la reprise, leur plus grand exploit étant d’avoir fait tomber les Bucks avec les trois quarts de l’effectif à l’infirmerie. Pendant ce match qui était annoncé comme la branlée de l’année, Timo a cartonné la défense de Milwaukee, il n’y a pas d’autre mot. 26 points à 8/12 au shoot et 5/7 du parking, emballé, c’est pesé, tout le monde au lit, chacun chez soi, et les hippopotames seront bien gardés.

TLC pourrait même avoir de plus grosses moyennes s’il ne s’était pas montré maladroit face à Washington (8 points à 3/10) après ses gros débuts contre Orlando (24 points). Une perf qui vient un peu ternir sa reprise brillante dans l’ensemble, mais qui, comme Giannis et ses potes peuvent en témoigner, n’a pas trop affecté son mental. De toute façon, le mental ce n’est pas ce qui lui manque. Après avoir été drafté par les Sixers en 2016, Timothé Luwawu-Cabarrot a fait un peu le tour des States en passant par Chicago et Oklahoma City, sans vraiment se faire une place durable. Mais depuis son arrivée aux Nets, cette saison, Timothé commence gentiment à s’imposer au sein d’un roster NBA. Passé notamment par la G League et des contrats précaires (two-way, 10-day), il a su profiter des blessures et a commencé à exprimer son talent avec plus de confiance. Un retour sur le devant de la scène plein de ténacité pour gratter des bonnes minutes de remplaçant et désormais même de titulaire. S’il continue sur sa lancée, on le verra peut-être devenir une pièce importante de la rotation des Nets à l’avenir, dans un bon rôle de three and D, derrière un certain Kevin Durant à son retour de blessure. Ça vaut son pesant de cacahuètes.

Le confinement a fait du bien à TLC et on ne pourrait pas être plus enthousiaste quant à sa bonne forme. Ça tombe bien, en plus, on était en manque d’un numéro 9 français qui fait du sale, on est servi. La reprise est réussie pour le Frenchy, maintenant, on attend impatiemment la suite et la confirmation.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top