Dollars

La NBA prend soin de ses joueurs : 2,5 millions de dollars d’indemnité en cas de blessure briseuse de carrière

greg oden

C’est rétroactif comme concept ou pas ?

Source image : Youtube

C’est aussi la reprise en coulisses ! Alors que les joueurs retrouvaient les parquets avec joie la nuit dernière, le syndicat des joueurs (NBPA) et la NBA se sont attaqués à un sujet compliqué, celui des blessures synonymes de fin de carrière. Finalement, un accord a été trouvé pour une indemnisation à hauteur de 2,5 millions de dollars pour couvrir l’après carrière des malheureux. L’Association pense à ses joueurs, et ça c’est beau.

Ça faisait un moment que la NBPA poussait afin obtenir une augmentation de cette assurance pour les blessures briseuses de carrières, c’est maintenant chose faite avec 2,5 millions de dollars versés sur le compte en banque en cas de blessure fatale. Une grosse avancée par rapport à la précédente allocation qui s’élevait jusque là à 312 000 dollars. Et qu’on soit clair, cette allocation viendrait s’ajouter au salaire perçu par les joueurs concernés, de quoi mettre tout le monde à l’abri. Parce que cette décision vise surtout à protéger les role players de la Ligue, plus que les superstars qui touchent déjà un contrat max. On imagine bien que l’impact n’est pas le même pour un Boban Marjanovic que pour un Kevin Durant. Et si la quasi totalité des joueurs pourra bénéficier de cette assurance, il y en a quand même quelques uns qui devront faire sans en cas de malheur. En effet, cette dernière inclut tous les joueurs en activité jusqu’à 35 ans. En gros, ça veut dire que si Andre Iguodala, 36 ans, se blesse et ne peux plus mettre un orteil sur un parquet (on prie fort les dieux du basket pour que ça n’arrive pas), il ne bénéficiera pas des 2,5 millions puisque la Ligue aura estimé qu’il a déjà eu suffisamment de temps pour assurer l’avenir de ses générations futures. C’est Adrian Wojnarowski qui explique cette avancée en détails pour ESPN.

Et comme la journée a été chargée, hier, ce n’est pas tout. Un deuxième accord a été trouvé entre la NBA et la NBPA. Les deux partis ont validé la baisse de 25% du salaire de tous les joueurs jusqu’à la fin de la saison. Cette baisse est active depuis le 15 mai dernier pour cause de force majeure (même Adam Silver n’avait pas vu venir le COVID), et va donc se prolonger. La NBA avait même le droit d’ajuster ce pourcentage en fonction du nombre de matchs annulés sur la fin de saison, mais pour l’instant, on reste sur ce qui a été prévu. A noter que ce pourcentage pourra être réévalué à la fin de l’été en fonction du Basketball Related Income (l’argent total généré par la NBA et ses francises, en gros).

La NBA et le syndicat des joueurs continuent leurs avancées vers une protection maximale des joueurs, résultat, l’indemnité en cas de blessure synonyme de fin de carrière passe de 312 000 dollars à 2,5 millions. C’était le gros point administratif de la journée, c’est pas le plus simple mais ça permet de mieux comprendre ce qui se passe dans les coulisses de la NBA.

Source texte : Adrian Wojnarowski/ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top