News NBA

La NBA pose un genou au sol pour la reprise de sa saison : une Ligue unie pour la justice sociale, l’image est forte

Genou au sol, « Black Lives Matter » sur les T-shirts et le parquet, le message est passé.

Source image : YouTube

C’était l’une des images de la nuit. Si l’excitation était évidemment palpable avec le retour de la saison régulière, la reprise a également été marquée par des protestations pacifiques avant les deux rencontres qui étaient au programme. Avec un genou à terre lors de l’hymne national, les acteurs NBA se sont unis afin de continuer le combat pour une plus grande justice sociale.

Messages au dos des maillots, slogan « Black Lives Matter » sur le parquet, l’ensemble de la Ligue veut utiliser la plateforme d’Orlando pour continuer de mettre la lumière sur les violences policières et le racisme systémique aux États-Unis. Et pour l’Opening Night, les joueurs, coachs et arbitres ont imité l’ancien quarterback NFL Colin Kaepernick en posant un genou à terre lors de l’hymne national, le long de la ligne de touche et juste derrière l’inscription « Black Lives Matter ». On a d’abord vu les membres des Pelicans et du Jazz s’unir pour faire passer leur message, et puis ce sont les deux équipes de Los Angeles – les Lakers et les Clippers – qui ont fait de même. Une image forte, symbole à la fois de solidarité et de contestation. Durant l’hymne, les joueurs ont également porté un T-shirt noir avec le slogan « Black Lives Matter » inscrit dessus, et on a notamment pu voir certains d’entre eux lever le poing, comme LeBron James et Rayjon Tucker (Jazz). Adam Silver, le boss de la NBA, avait indiqué avant la reprise qu’il respecterait les protestations pacifiques, et a sorti un communiqué allant dans ce sens-là.

« Je respecte la manière avec laquelle nos équipes se sont unifiées afin de protester de manière pacifique pour la justice sociale. Au vu des circonstances exceptionnelles actuelles, nous n’allons pas imposer notre traditionnelle règle qui demande aux joueurs d’être debout pendant l’hymne national. »

Si la reprise de la NBA était déjà unique en son genre suite à une interruption de plus de quatre mois pour cause de COVID-19, ces images rendent l’instant encore plus mémorable. Depuis la tragédie George Floyd de mai dernier, la question de la justice sociale et le mouvement Black Lives Matter sont arrivés au premier plan aux côtés du coronavirus, et de nombreux athlètes – en particulier des joueurs NBA – ont participé aux protestations qui ont suivi. L’objectif à présent, c’est de faire en sorte que cette lutte pour l’égalité reste sur le devant de la scène tout au long du reste de la saison à Orlando, et également par la suite, comme l’a indiqué LeBron James après la rencontre entre les Lakers et les Clippers.

« Il y a eu des progrès. Mais dans le passé, quand il y a eu des progrès, nous avons un peu lâché le pied. On ne peut pas se le permettre. Nous voulons continuer à garder le pied sur l’accélérateur, nous voulons continuer à répandre l’amour à travers l’Amérique. Nous devons faire face à beaucoup de racisme, d’injustice sociale et de brutalité policière. Pas seulement dans mes quartiers, pas seulement sur des Noirs mais sur les personnes de couleur en général. »

En mettant un genou au sol, les protagonistes de la première journée de reprise ont réussi à faire passer le message. Oui, la NBA est de retour, mais ça ne signifie pas que la lutte pour la justice sociale perd de son importance, bien au contraire. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top