News NBA

Programme d’une soirée sans NBA, la dernière avant quinze jours en apnée : un conseil ? Profitez, c’est l’été

Pétanque 29 juillet 2020

Pétanque, barbecue, footing, sieste, famille, amis. En espérant que ça vous parle.

Source : YouTube

Le petit monde underground des drogués de la balle orange s’est donc remis à vivoter depuis mercredi dernier, au rythme de matchs de pré-saison disputés dans une ambiance feutrée, au gré de rotations prévues pour ne surtout pas fatiguer les superstars de la Ligue. La « vraie » reprise, elle, sera pour demain soir, et ce soir vous avez donc l’occasion de profiter une dernière fois des copains ou de la famille, avant une nouvelle plongée dans votre sous-marin préféré.

33 matchs disputés depuis mercredi, trois par franchises, et déjà un paquet de conclusions à tirer (non). Lakers, Clippers, Jazz et Pelicans se la donneront demain soir à Orlando afin de lancer officiellement cette drôle de fin de saison régulière, mais pour l’heure il est l’heure de profiter de l’un de nos derniers créneaux de libre avant un long moment. Le petit kif maison à chaque fois que la NBA fait relâche ? Vous offrir quelques tips afin de profiter du calme avant la tempête, vous aider à garder ce lien si important avec les gens qui comptent pour vous, et on ne parle pas de LeBron James ou Kyle Lowry.

On vous parle de votre mère, de votre cousin Hughes, de votre pote Tonio à qui vous aviez promis d’aller boire un verre, de votre plan-cul que vous n’avez pas honoré depuis plus de quinze jours. On vous parle de votre papy malade, de votre tante qui vous garde depuis trop longtemps un panier de cerises, de votre voisin qui attend toujours que vous lui régliez son mitigeur. Tous ces gens que vous avez gentiment zappé depuis dix jours et que, très clairement, vous ne verrez probablement pas avant le milieu du mois d’octobre. Et pas question cette fois-ci de privilégier le repos, excuse de faible, car les horaires proposées par la NBA Bubble depuis le 11 juillet nous ont permis d’éviter les nuits blanches estivales, et peut-être même que les plus solides d’entre-vous avez réussi à cumuler basket et binouzes entre potes. Pour ceux-là un repos du guerrier sera éventuellement accepté, et vous pourrez ainsi vous ressourcer accompagné d’un Mister Freeze et de Pépitos, devant le retour tant attendu (pas du tout) de Beverly Hills, un documentaire sur ce caméléon de Patrick Bruel ou sur la 137ème rediffusion d’un épisode de FBI : Portés disparus, parce que Karl Moses Mike Jack Malone c’est quand même le taulier.

Un enchaînement journée / nuit / journée sans basket donc, qui vous permettra aussi, vous drogués, de faire un break nécessaire avec votre meilleure amie, car on s’aime toujours plus quand on se retrouve. Sieste matinale, repas froid à midi, sieste habituelle si possible dans un hamac, café, pétanque, ping-pong, N’oubliez pas les paroles, douche, barbecue, un tour en ville sans oublier son masque et retour dans les 1h30 du matin. Demain ? Réveil pas trop tard, douche, petit Tropicana pour démarrer, quelques kilomètres au grand air au rythme que vous aurez choisi, ménage de printemps/été, crudités + melon, re-sieste, C’est mon choix, deux ou trois coups de fil pour souhaiter une bonne quinzaine à la famille, douche, repas en amoureux avec Madame ou Monsieur, micro-sieste, et on arrivera tout doucement à ce moment que vous attendez tous, ce choc entre l’équipe de J.R. Smith et celle de Joakim Noah.

Quelques dizaines d’heure à tuer donc, et il faudra le faire de la manière la plus stratégique possible. Pour vous, pour votre santé, pour votre cercle familial, pour garder encore un peu votre bande de potes. Et nous ? On dit pas que le programme ci-dessus ressemble au nôtre, à moins que, mais on se retrouve en tout cas demain soir, tard, régénéré, de bonne humeur. Allez, bisous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top