Rockets

Eric Gordon s’est fait la cheville et sera absent deux semaines : espérons qu’il en profite pour aller se racheter un shoot

Rap Contenders

Le shoot d’Eric Gordon est porté disparu depuis plus d’un an. RIP petit ange parti trop tôt.

Source image : Youtube

Coup dur (non) pour les Rockets, Eric Gordon s’est fait la cheville gauche et sera absent des parquets pendant au moins deux semaines. Mike D’Antoni va donc devoir gérer la reprise sans sa pièce maîtresse, celui qu’on appelle le New Allen Iverson (personne ne l’appelle comme ça ? Ah bon, d’accord).

Tout s’est passé très vite, lors du dernier scrimmage des Rockets, la nuit dernière contre les Celtics (victoire 137-112 des fusées). Alors qu’il reste qu’une minute à jouer dans le deuxième quart, Eric Gordon commence son drive depuis la gauche, kickout et crac, la cheville qui se tord. Temps mort, infirmerie et entorse confirmée pour EG. La sale saison 2019-20 se poursuit donc pour Gordon : blessure au genou droit, pourcentage dégueus, pandémie, et re-pourcentages dégueus pendant la prépa, bref, sale saison. Car faut-il vraiment rappeler ses stats cette année ? Vous êtes sûrs ? Ok vous l’aurez voulu : 14,5 points, 1,9 rebond, 1,5 passe à 37% au tir et 31% du parking. Pire saison en quatre ans aux Rockets et deuxième pire saison en carrière, les hommes mentent mais pas les chiffres. S’il faut rajouter à cela la pression de la grosse prolongation signée en septembre dernier (76 millions sur 4 ans), on comprend vite que le moral d’Eric ne doit pas être au beau fixe. Celui de Mike D’Antoni non plus, d’ailleurs, car il va devoir faire jouer un joueur de plus d’1m91 dans son 5 majeur et ça, on sait que ça lui fait mal.

« Bien sûr, Eric est une pièce importante de notre jeu et de ce qu’on essaye de produire. J’espère qu’il va pouvoir soigner sa cheville le plus vite possible, mais comme on l’a fait pendant toute la saison, on va faire face à l’adversité et les gars vont devoir step up.« 

Courage Mike tu vas trouver la solution. D’ailleurs la solution, quelle est-elle ? A priori, vu ce qui a été fait cette saison du côté des Rockets, on devrait se tourner vers Danuel House et ses oreilles de Mickey, tellement logique à Disney. Pour sa deuxième saison avec les fusées, monsieur Maison tourne à 10,2 points, 4,2 rebonds et 1,1 interception de moyenne, à 42,7% au tir et 36,3% de loin. Des pourcentages qui montrent une certaine irrégularité qui devra être gommée pour aider au mieux les deux MVP sur le backcourt. Si l’on se fie au calendrier, il devra tenir le poste jusqu’au 11-12 Août et un retour possible d’Eric Gordon contre les Spurs ou les Pacers. En attendant, cap sur… bah Orlando, du coup, afin d’affronter les Mavericks vendredi prochain pour la reprise.

Deux semaines sans Eric Gordon, ça veut dire encore plus de ballons dans les mains de Russell Westbrook et James Harden, et c’est peut être pas plus mal pour Houston. Allez Eric, soigne-toi, repose-toi et retrouve ton shoot, parce que là on est tous tendus devant notre écran quand tu fabriques des HLM tous les soirs.

Source texte : Tim Bontemps, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top